Les Lames Filantes de Roberval: moins de jeunes patineurs cette année.

Photo de Guillaume Pétrin
Par Guillaume Pétrin
Les Lames Filantes de Roberval: moins de jeunes patineurs cette année.
Une dizaine de patineurs porteront les couleurs du club cette année. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Seulement une dizaine de jeunes se sont inscrits jusqu’à maintenant aux activités du club de patinage de vitesse Les Lames filantes de Roberval.

Une nette baisse comparativement à l’année précédente, où le club avait débuté la saison avec 16 membres, pour ensuite la conclure avec 21 jeunes.

« Nous avons environ 10 jeunes. Un jeune est dans la compétition interrégionale et 7 autres qui sont au niveau de la compétition régionale », confirme Simon Vanier, président par intérim du club.

« Pour l’école de patin, il y a deux jeunes. On a aussi notre entraîneur pour la saison, il s’agit d’Olivier Leroux. »

L’entraîneur du club de Roberval, Olivier Leroux, entouré de quelques patineurs des deux clubs locaux. Les clubs de Saint-Félicien et de Roberval partagent leurs heures de glace respective. Une façon d’accommoder les patineurs et d’aider à leur développement. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Compétitions régionales

Cette saison, ce sont quatre compétions régionales qui seront présentées : Alma le 19 octobre, Jonquière le 16 novembre, Saint-Félicien le 11 janvier et Baie-Comeau le 15 février 2020.

« La prochaine compétition régionale est à Alma, mais pour le moment, il est tôt pour vous dire si l’ensemble de nos jeunes du club y participeront. »

Il y aura également le Festival des Vives Lames les 7 et 8 mars prochains au Centre Mario Tremblay à Alma. Plusieurs régions seront présentes.

Financement

Le club est toujours en recherche de moyen de financement. L’an dernier, les Lames Filantes avait reçu un don de 3 000 $ de la part du Club Richelieu de Roberval. L’argent avait permis l’achat de matelas sportifs.

« On est à la recherche de financement afin d’aider les jeunes à renouveler certains équipements, notamment, des bottines et des lames, car celles-ci ont plusieurs années d’usure. »

(Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des