Avenir de Destination Lac-Saint-Jean le nouveau président y croit

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Avenir de Destination Lac-Saint-Jean le nouveau président y croit
André Fortin croit au potentiel de Destination Lac-Saint-Jean et veut assurer la survie de l’organisme. (Photo Trium Médias – Louis Potvin)

Destination Lac-Saint-Jean n’est pas mort. Bien que l’organisme tourne au ralenti, son nouveau président, André Fortin, veut assurer sa pérennité

« Moi, quand je m’implique dans quelque chose, je ne veux pas manquer mon coup. Je veux que ça marche! », lance le maire de Métabetchouan–Lac-à-la-Croix.

Celui qui est à la tête de l’organisation depuis peu veut tout faire pour que Destination Lac-Saint-Jean survive et poursuive son rôle de promotion, même si certains élus et organismes se questionnent sur sa pertinence.

« Il n’y a pas de cachette, certains se posent des questions. C’est normal. Les MRC mettent de l’argent et veulent savoir si ça vaut la peine. Nous allons avoir de bonnes discussions à l’automne sur son avenir et la vision qu’il faut lui donner. Ça fait trois ans que l’organisme est créé, je crois que ça va prendre encore deux ans pour réussir à lui donner son erre d’aller. »

Pas d’employé

Ce qui n’aide pas à la situation, c’est que la directrice générale n’a pas été remplacée lors de son congé de maternité. Ce qui n’est pas évident en pleine période touristique. Le conseil d’administration a jugé que ce serait trop difficile de pourvoir le poste pour une période si courte.

« Les membres se sont serré les coudes et chacun a pris un mandat et l’a porté comme la Bourse touristique et le développement de la carte touristique. Le conseil d’administration est très motivé. »

Pas beaucoup de moyen

Le budget de Destination Lac-Saint-Jean est de 168 000$, ce qui ne représente pas une somme énorme pour ce genre d’organisation, selon le président.  Les MRC mettent chacune 56 000 $.

« Pour les MRC ça représente un bon investissement, mais pour un organisme qui a une mission de promotion du Lac-Saint-Jean pour attirer des visiteurs, ce n’est pas beaucoup, il y a un enjeu de financement. »

L’organisme a soutenu par le passé certaines activités qui ont une portée internationale et qui mettent le Lac-Saint-Jean en valeur.

De plus, un site internet permet à un futur visiteur de s’y retrouver facilement pour obtenir des suggestions de visites, d’activités, d’hébergement ou de restauration.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des