Des programmes populaires à Roberval

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Des programmes populaires à Roberval
<![CDATA[

Le programme d’aide financière aux entreprises de la ville de Roberval est victime de son succès. Une somme de plus de 42 000$ a déjà été accordée en ce début d’année.

«Nous constatons que ça répond à un besoin. C’est pour cette raison que nous avons décidé d’accroitre l’enveloppe à 200 000$ en 2019. Nous avions des demandes soumises en 2018, mais qui pour toutes sortes de raisons ont été traitées en 2019. Malheureusement, nous n’avons pas pu utiliser les sommes résiduelles de 2018 », a expliqué le maire Sabin Côté.

C’est l’Agence de développement de Roberval qui analyse les demandes formulées par les entreprises et qui détermine selon des critères précis si elles se qualifient pour recevoir une aide financière.

Dans le programme Expansion et relève, l’entreprise Garage GM Lavoie et la microbrasserie Beemer ont reçu 10 000$ chacune.

Le nouveau projet de distillerie Beemer qui s’installera dans l’ancienne bâtisse de Plomberie Caron et Grenier a reçu 10 000$ dans le volet démarrage et 2 000 $ pour une étude d’avant-projet.

Par ailleurs, l’entreprise Junior Meunier obtient 1 000$ pour la création d’un site web.

Dans le volet location de locaux au centre-ville, Gestion A Drolet obtient 5 460 $, la Clinique de kinésiologie Julie Desgagné 3 000 $ et les Productions Patrick Bourget 1 125 $.

Pour ce programme, l’entreprise se voit attribuer un crédit de location de 5$ du pied carré la 1ere année, de 3$ la 2e année, de 2$ la 3e année et de 1$ la 4e année.

Sabin Côté se réjouit de la popularité des programmes de subventions aux entreprises.

Positionnement économique

L’Agence de développement de Roberval se penche aussi sur les enjeux économiques de la ville, dont le développement de l’aéroport, la vigie entourant le CIUSSS  ou l’optimisation de la maison du vélo à la marina.

«C’est une table où il émerge des idées. Ce sont des gens très compétents qui donnent leur avis sur le développement économique de notre ville. »

Siègent sur le conseil d’administration de l’Agence des gens représentant le commerce, l’industrie, Mashteuiatsh, la Chambre de commerce, la culture et bien d’autres.

Cet OSBL est régi par des règles très strictes. Notamment, chaque subvention est soumise à un registre. Les gens qui s’opposent à l’aide accordée peuvent donc signer le registre.

85 000 $ pour le tourisme hivernal

Par ailleurs, la ville a confirmé avoir versé 85 000 $ a différents organismes comme le Festival d’hiver, le Village sur glace, la Traversée du lac Saint-Jean à vélo et la course Cryo pour développer le créneau hivernal.

]]>
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des