Faire face à l’inquiétude de la rentrée

Serge Tremblay, journaliste de l'initiative de journalisme local
Faire face à l’inquiétude de la rentrée
(Photo : courtoisie - Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets)

Il faut être réaliste, la rentrée scolaire 2020 ne se fera pas sans être accompagnée d’une bonne dose de stress et d’anxiété, que ce soit chez certains parents, élèves ou encore chez le personnel.

« Il y a de l’anxiété chez notre personnel et dans nos directions d’école. Un peu tout le monde se demande comment ça va se passer et il y a beaucoup de si », laisse tomber le directeur général du Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets, Sylvain Ouellet.

Celui-ci assure cependant que le maximum est fait afin de préparer tout le réseau scolaire du territoire à cette rentrée pas comme les autres. D’ailleurs, les quatre Centres de services scolaires de la région et le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean se réunissaient la semaine dernière afin de peaufiner toutes les modalités de la rentrée.

Les quatre Centres de services scolaires de la région examinent également la possibilité de mettre sur pied un service régional pour supporter les élèves, leurs familles et les enseignants pendant l’année scolaire.

La décision a aussi été prise d’ajouter une journée pédagogique à la fin de la présente semaine afin de se donner un peu plus de temps pour la préparation finale du retour à l’école.

La rentrée se fera progressivement les 31 août et 1er septembre, alors que différents cycles du primaire et du secondaire seront invités. L’ensemble des élèves seront à l’école à compter du 2 septembre.

Pas si, mais quand

Bien sûr, le spectre de la COVID-19 planera sur la rentrée automnale. Le Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets est à ajouter les dernières touches à son plan d’action en vue d’une éventuelle contamination. Celui-ci sera déposé au ministère le 15 septembre prochain.

« Le ministère a été très clair, la question ce n’est pas de savoir s’il y aura une contamination à l’école, mais plutôt quand il y en aura une. Ouvrir les écoles, c’est ouvrir une porte au virus et il va entrer. »

Le plan d’action prévoit toute la documentation nécessaire et la marche à suivre advenant la déclaration d’un cas de COVID-19.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires