La mairesse Plourde parle d’un coup dur

Denis Hudon
La mairesse Plourde parle d’un coup dur
La Caisse Desjardins, qui a ses bureaux dans le même bâtiment qui abrite la mairie, fermera ses services au comptoir à compter du 7 mai et ne conservera que le guichet automatique. (Photo : courtoisie)

La fermeture de la succursale Desjardins à compter du 7 mai à Saint-François-de-Sales est un coup dur pour Saint-François-de-Sales qui cherche par tous les moyens à freiner la dévitalisation.

« C’est une énorme déception et on perd un autre service de proximité. Je souhaite vraiment que Desjardins assure le suivi et accompagne nos citoyens-clients habitués de faire affaire au comptoir, mais peu familiers avec un guichet automatique », prévient la mairesse Cindy Plourde.

Elle est reconnaissante toutefois que le président et le directeur général de la Caisse Desjardins du Domaine-du-Roy aient pris la peine de venir expliquer leur choix.

« Je comprends leurs arguments avec les chiffres qu’ils ont en main. Ils nous ont quand même rassurés un peu, puisque Desjardins s’engage à continuer à investir dans notre communauté et à soutenir financièrement les projets du milieu, »

Elle constate aussi que Desjardins a contacté, comme promis, chaque client du comptoir pour les aviser des changements.

Camping municipal

Par ailleurs, la Municipalité a investi 300 000 $ à son camping afin d’améliorer son offre de services. Le site qui compte plus d’une centaine de terrains s’est enrichi de jeux d’eau, qui ont été très populaires l’été dernier. C’est sans compter sur les nouvelles structures de jeux dans cet espace famille. La Municipalité a aussi apporté des améliorations au mobilier urbain.

Avec son lac artificiel, la baignade est offerte sur le site du camping. Le hic, c’est qu’il est de plus en plus difficile de recruter des sauveteurs pour assurer un service tout l’été. Une pénurie qui n’est pas unique à Saint-François-de-Sales, bien d’autres localités vivent le même phénomène.

« Encore pour l’été qui s’en vient, ça s’annonce bien mal de ce côté-là. On y travaille. »

Enfin, la Municipalité continue son projet d’amélioration de la qualité de vie en créant un environnement favorable et sécuritaire. C’est le cas, notamment, avec des corridors aménagés sur deux rues. On a retiré les trottoirs qui étaient en fin de vie et élargi par le fait même la rue pour privilégier la circulation à vélo.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires