Le gouvernement Harper présente un dernier budget déficitaire

Le gouvernement Harper présente un dernier budget déficitaire

<![CDATA[

Le ministre des Finances du Canada, Jim Flaherty, a présenté le budget du gouvernement fédéral pour les années 2014-2015. Ce budget que plusieurs considèrent comme préélectoral ne présente aucune hausse d’impôts pour les contribuables et les entreprises et n’annonce pas non plus de réductions de taxes importantes.

Jim Flaherty a donc mis la table pour un retour au déficit zéro l’an prochain. Le budget présenté par le ministre des Finances du Canada atteint pratiquement l’équilibre, avec un déficit prévu de 2,9 milliards $. Pour l’année 2015-2016, le gouvernement prévoit un excédent de 6,4 milliards $.

Le ministre Flaherty prévoit des revenus de 276,3 milliards $ et des dépenses de 279,2 milliards $

Les fumeurs seront parmi les rares Canadiens à contribuer à la hausse des revenus du gouvernement. La taxe par cartouche de 200 cigarettes augmentera de 4 $. Cette mesure devrait faire augmenter les revenus du gouvernement de 685 millions $ en 2014-2015. D’autre part, le prix des produits du tabac sera désormais indexé au coût de la vie tous les cinq ans.

Par ailleurs, le budget fédéral prévoit un investissement de 305 millions $ sur cinq ans pour améliorer l’accès à Internet haute vitesse dans les régions éloignées et le Nord canadien.

Formation de la main d’oeuvre

Lors du budget précédent, le gouvernement Conservateur avait promis une réforme de la formation de la main-d’œuvre dans le cadre de la Subvention canadienne pour l’emploi, et annonçait alors que les fonds transférés aux provinces seraient désormais gérés directement par le gouvernement fédéral afin de développer avec les employeurs des programmes axés sur leurs besoins.

Cette mesure a créé une levée de boucliers de la part du gouvernement du Québec qui souhaite pour sa part gérer ces fonds à travers ses propres programmes de formation.

Dans le cadre du budget 2014-2015, le gouvernement fédéral annonce qu’il est prêt à aller de l’avant sans l’accord des provinces si aucune entente n’est conclue d’ici au 1er avril 2014.

Forêt

D’autre part, l’Association des produits forestiers du Canada (APFC) se réjouit du soutien additionnel à l’innovation et à la transformation du secteur annoncé dans le budget fédéral. Le budget du ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, comprend une somme additionnelle de 90,4 millions $ sur quatre ans pour le programme Investissements dans la transformation de l’industrie forestière (ITIF), qui a déjà aidé des entreprises canadiennes de produits forestiers à développer des innovations, premières du genre dans le monde

 

Parmi les autres faits saillants du budget du ministre Flaherty, soulignons notamment que;

• Le gouvernement veut faire en sorte que les fonctionnaires à la retraite défraient la moitié des coûts de leur régime d’assurance santé. Ottawa veut également faire passer de deux à six le nombre d’années de service pour qu’un fonctionnaire puisse être admissible à ce régime; ces mesures devraient générer des économies de 7,4 milliards $ sur une période de six ans.

• Le gouvernement met fin à deux programmes pour les immigrants investisseurs.

• Le gouvernement crée un nouveau fonds de recherche pour les établissements s postsecondaires, baptisé Apogée Canada, dans lequel il investira 1,5 milliard $ sur une période de 10 ans.

• Le gouvernement Harper veut mettre fin à la disparité des prix entre le Canada et les États-Unis. Ottawa estime que les Canadiens paient 25 % plus cher pour certains produits que les consommateurs américains.

Le gouvernement Harper mise sur l’emploi afin de stimuler l’économie canadienne. Outre la Subvention canadienne pour l’emploi, le gouvernement a annoncé plusieurs programmes d’aide afin de trouver un emploi ou de parfaire ses compétences.

]]>

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires