Le Zoo sauvage de Saint-Félicien forcé d’abattre un tigre

Photo de sergetremblay
Par sergetremblay
Le Zoo sauvage de Saint-Félicien forcé d’abattre un tigre

<![CDATA[

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien a dû abattre l’un de ses tigres de l’Amour ce matin, vers 8h30, alors que l’animal est parvenu à recouvrer sa liberté.

L’incident est survenu dans l’enclos de nuit réservé aux tigres au moment où le personnel soignant du Zoo menait une manoeuvre de transfert de l’un des tigres vers une cage de contention afin de lui administrer un vaccin, une opération somme toute routinière.

L’animal a su profiter d’une très brève ouverture du mur amovible entre l’enclos et la cage de contention afin de s’y glisser la tête, avant de pouvoir y passer le reste de son corps pour s’enfuir. La bête a pris la fuite dans un petit boisé et s’est dirigée vers la rivière, une barrière naturelle qu’elle aurait pu aisément franchir puisque bonne nageuse.

Le tigre a été en liberté pour une période n’excédant pas 5 minutes avant d’être abattu, tel que prévu au plan de sécurité préventif. « Lorsqu’un animal dangereux recouvre la liberté, le protocole d’urgence est très clair, on abat l’animal », a précisé Lauraine Gagnon, directrice générale au Zoo sauvage de Saint-Félicien.

Pour le Zoo sauvage, l’événement est certes regrettable, mais il n’y avait pas de risque à prendre. « Abattre un animal, c’est certain que c’est un événement qui est triste, mais une vie humaine ça ne se remplace pas », a rappelé Mme Gagnon.

La direction du Zoo a fait savoir qu’en aucun temps la sécurité des employés ou des visiteurs n’a été compromise. Un préposé a été en mesure de garder un oeil sur la bête tout au long de l’incident.

]]>

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires