L’effervescence est palpable chez les pêcheurs

Denis Hudon
L’effervescence est palpable chez les pêcheurs
La levée du confinement pour les magasins de plein air, comme ici chez Pronature de Saint-Félicien, fait le bonheur des pêcheurs notamment. (Photo : courtoisie)

Les amateurs de plein air renouent avec le magasinage et se préparent pour une nouvelle saison de pêche. On sent très bien cette effervescence dans les magasins depuis l’ouverture de la pêche à la ouananiche et à l’approche de l’ouverture de la pêche pour les autres espèces le 22 mai.

Samuel Blackburn de Pronature rappelle combien les gens ont hâte de faire des activités de plein air, après des semaines et des mois confinés chez eux.

« Le plein air, dont la pêche, est un des rares secteurs où la distanciation sociale est assez facile à appliquer. Les gens veulent sortir et n’ont pas beaucoup d’occasions ».

Celui-ci s’attend d’ailleurs à un achalandage qui va augmenter et prévoit une bonne saison pour la pêche. Les mordus de la pêche vont accélérer leurs achats au fil des semaines. C’est ce que croit Samuel Blackburn.

« Je m’attends à vivre un gros boum d’achalandage à partir de la fin mai. La pêche au doré, c’est très fort dans la région et ça va paraitre dans nos ventes. Tout va dépendre si survient une deuxième vague du coronavirus. Ça pourrait changer les choses. Mais pour le moment, c’est certain que les amateurs de plein air veulent en profiter au maximum ».

Une bonne saison de pêche à prévoir

Pour Samuel Blackburn, il était temps que les activités reprennent avec le début de la pêche, une industrie importante au Québec et dans la région.

« Avec la levée progressive du confinement, nos magasins sont rouverts depuis le 4 mai et les pêcheurs attendaient ça depuis un bon moment. Même si on continuait à vendre nos produits en ligne, dès l’ouverture de nos places d’affaires, on a vu tout de suite l’intérêt du consommateur qui n’attendait que ça pour préparer sa saison ».

Cet engouement se fait sentir sur la vente de permis de pêche va de pair, de cannes à pêche, de moulinets, de vêtements, mais aussi des appareils électroniques comme les sonars, les GPS et les moteurs électriques.

Le groupe du propriétaire Sylvain Blackburn compte quatre magasins Pronature dans la région, à Alma, à Dolbeau-Mistassini, Saint-Félicien et à Jonquière.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des