Les orages surprennent plusieurs plaisanciers sur le lac Saint-Jean

Par Daniel Migneault
Les orages surprennent plusieurs plaisanciers sur le lac Saint-Jean

<![CDATA[

Les orages violents qui ont frappé le lac St-Jean ont pris plusieurs personnes par surprise au cours de l’après-midi du 20 juillet. Heureusement, il semble qu’il y ait eu plus de peur que de mal dans la majorité des cas.

Éric Palin se trouvait sur le lac St-Jean lorsque l’orage a frappé sans prévenir. Les vents violents ont provoqué d’immenses trombes d’eau et plusieurs bateaux ont été pris par surprise. Il n’a pas eu le temps de se mettre à l’abris et a été pris au milieu de l’une de ses trombes d’eau. La visibilité était nulle. Le moteur de son bateau a d’ailleurs subi des dommages.

Chantale Simard de Saint-Prime nous a aussi livré un témoignage via notre page Facebook : "Nous étions en direction d’Alma partant de Saint-Prime. Nous avons été frappé par l’orage au beau milieu du Lac, nous vous confirmons qu’il y avait des vagues de 8 à 10 pieds avec des vents de 70 à 80 km/h. Nous avons navigué avec le vent de face afin de ne pas se faire renverser par les rafales de vent. En plus, nous avons aperçu 3 tornades tout près de nous. La leçon à tirer : le lac St-Jean est dangeureux et toujours à se méfier", raconte-t-elle.

La Sûreté du Québec a effectué des sorties pour secourir des embarcations en détresse, notamment des kayakistes qui ont aussi été pris de court.

Au Club nautique de Roberval, on confirme que tous les plaisanciers sont revenus sains et saufs. Certains voiliers ont toutefois eu leur voile déchirée par les forts vents.

Le Service de sécurité incendie de Roberval a été appelé à deux reprises dans le secteur de Sainte-Hedwidge pour des branches tombées sur des fils ce qui a provoqué des arcs électriques. Plusieurs résidences ont été privées d’électricité pendant de nombreuses heures. La situation n’était pas encore revenue à la normale dimanche midi.

]]>

Partager cet article