Saint-Prime veut une solution aux feux de circulation

Photo de dhudon
Par dhudon
Saint-Prime veut une solution aux feux de circulation
Des améliorations aux feux de circulation à Saint-Prime doivent être apportées pour la sécurité des automobilistes et des piétons, selon la mairesse Marie-Noëlle Bhérer. (Photo : Trium Médias - Archives)

Saint-Prime ne lâche pas le morceau et souhaite des améliorations concrètes pour sécuriser l’afflux routier aux feux de circulation en plein centre de la municipalité. La mairesse Marie-Noëlle Bhérer confirme que le ministère des Transports a rouvert le dossier.

« C’est une excellente nouvelle! On voit en ce moment qu’il y a place à la discussion avec le MTQ. Il y a vraiment un problème pour les automobilistes qui veulent effectuer un virage vers la marina ou encore du côté de la fromagerie. À cette intersection de la route régionale, c’est une voie simple et les véhicules derrière une auto qui veut tourner doivent faire preuve d’une grande patience et ce n’est malheureusement pas toujours le cas », reconnaît la mairesse.

Pour elle, la situation actuelle est un irritant, surtout quand on sait qu’environ 10 000 véhicules empruntent tous les jours cette route, un nombre qui passe à autour de 12 000 en saison estivale.

La Municipalité discute avec le MTQ, mais ne fait pas de proposition sur un scénario à privilégier.

« On laisse le Ministère étudier toute la question et on verra par la suite ce qu’ils ont à proposer. Mais il faut faire quelque chose. Il y a des quartiers résidentiels qui se développent et c’est une route régionale qui traverse tout le village. »

Construction domiciliaire

Par ailleurs, Saint-Prime est une des rares municipalité de la région et de la MRC du Domaine-du-Roy à connaître une croissance démographique, et ce, plusieurs années de suite. Elle compte une population de 2 800 habitants.

La construction domiciliaire suit cette hausse et Saint-Prime doit développer de nouvelles rues, de nouveaux quartiers.

« Nous avons entre 10 et 15 terrains résidentiels prêts à construire, entre autres sur le prolongement de la rue des Cerisiers. Jusqu’à maintenant, huit nouvelles constructions neuves sont prévues en 2022 ou en cours de réalisation. Le nombre de constructions neuves a été de douze en 2020 et de neuf l’an dernier. Nous sommes donc sur une bonne lancée ».

Pour les multi-logements, un bâtiment de six appartements a été construit l’an passé et c’est un complexe identique qui est présentement en chantier sur la rue des Cornouillers. Ces logements seront prêts pour l’automne », précise Marie-Noëlle Bhérer.

La Municipalité poursuit les démarches pour continuer de développer des multi-logements destinés notamment à une population vieillissante ainsi qu’à des jeunes couples et pouvant accueillir un petit animal.

Festival du fromage

Enfin, la mairesse indique que des changements sont prévus pour la prochaine édition du Festival du fromage. L’organisation serait sur le point d’en faire part publiquement. Il serait question notamment d’un changement de nom, plus représentatif de la réalité agroalimentaire de la municipalité, et d’un changement de dates qui seraient dorénavant au mois de septembre, au lieu du mois d’août comme c’est le cas habituellement. À suivre.

Partager cet article