Samedi, 20 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 56 s

Saison des récoltes : une pluie qui arrive à temps pour les producteurs agricoles

Jean-François Desbiens
Le 06 juillet 2023 — Modifié à 15 h 14 min le 06 juillet 2023
Par Jean-François Desbiens - Journaliste

Tout comme ce fut le cas pour les gens évacués en raison des feux de forêt, la pluie de la semaine dernière a redonné le sourire aux agriculteurs, après des semaines de temps plutôt sec. Elle est arrivée juste à temps pour sauver la saison des récoltes qui devrait être dans la normale selon le président régional de l’Union des producteurs agricoles (UPA), Mario Théberge.

« Il manquait d’eau dans les champs et ça ne poussait pas. Ça faisait un bout qu’on attendait ces averses. On les a eues à la limite. C’était le temps que ça tombe parce que ça aurait affecté nos résultats à l’automne. Ça prenait ça parce que les céréales qui ont été semées ce printemps manquaient d’eau. C’est fragile. Il n’y a pas de vie sans eau. Là, on va profiter des journées les plus longues de l’année et par la suite de la chaleur et du soleil. Probablement qu’on va encore une fois sauver les meubles. »

Et ce qui est tombé jusqu’à dernièrement, Mario Théberge appelle ça une belle pluie.

« Le sol la boit à mesure. C’est ce qu’il y a de mieux. Les plantes en profitent. On n’a pas besoin d’avoir une grosse quantité de pluie pour que ça paraisse. Quand c’est le cas et que ça tombe vite, l’eau n’a pas le temps de rentrer dans le sol et ruisselle dans les fossés. Le sol n’a pas le temps de l’absorber. Ça se déplace et on perd cette eau. »

Autre signe encourageant : la première coupe de foin qui a commencé s’annonce bonne selon lui.

« Il y a du foin cette année. On va être correct dans notre région. Ça n’a pas été décevant. C’est dans la normale. Les producteurs ont fauché et là, c’est prêt à repousser. Si c’est pluvieux durant 2 semaines, c’est l’idéal. Il va y avoir du foin à volonté. Ça s’annonce bien. Il n’y a pas de producteurs en rogne ou en dépression actuellement en raison de la température. On prévoit de la pluie et ça va être parfait. »

Producteurs maraîchers

« Quant au secteur maraîcher, le président régional de l’UPA dit avoir contacté des producteurs qui s’attendaient aussi à une saison normale des récoltes.

« J’ai appelé une productrice maraîchère et elle m’a dit qu’elle avait eu quelques pertes durant le gel tardif en mai, mais que c’est le cas à peu près toutes les années. Elle s’attend à une saison normale. Elle m’a dit les maraîchers vont bien s’en sortir. Pour le bleuet aussi ça s’annonce une année normale. Je pense qu’on va sauver la mise dans à peu près tous les domaines pour 2023. C’est ce qui s’annonce. On est encore loin des récoltes des céréales cet automne et beaucoup de choses peuvent arriver, mais la situation n’est pas préoccupante. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES