Jeudi, 18 juillet 2024

Économie

Temps de lecture : 1 min 6 s

Événement présenté à Roberval et Saint-Félicien

Une formule bonifiée pour le Salon de l’emploi Domaine-du-Roy

Jean Tremblay
Le 16 juin 2024 — Modifié à 14 h 27 min le 16 juin 2024
Par Jean Tremblay - Journaliste

Près de 50 entreprises et organismes ont accueilli, au Salon de l’emploi Domaine-du-Roy, 450 personnes qui sont venus rencontrer des employeurs potentiels qui proposaient 400 postes à temps plein et à temps, dans différents domaines.

Pour la première fois, l’événement s’est déroulé en deux temps, soit le 28 février au Cégep de St-Félicien et le 19 mars à l’Hôtel Château Roberval. L’événement avait comme objectif principal de faciliter le maillage entre les entreprises et les chercheurs d’emploi.

« Les membres du comité organisateur du Salon de l’emploi Domaine-du-Roy, provenaient de Services Québec, de la MRC du Domaine-du-Roy, du Carrefour jeunesse emploi (CJE) des Bleuets, du Cégep de St-Félicien et de la SADC Lac-Saint-Jean Ouest », explique Andrée-Anne Guay, conseillère en communication à la MRC du Domaine-du-Roy.

Conférencier international

L’édition 2024 proposait plusieurs nouveautés dans le but d’attirer davantage de visiteurs et d’employeurs de la MRC du Domaine-du-Roy, notamment une conférence portant sur les avantages fiscaux d’un retour au travail et une autre, par Carol Allain. Il propose, à l’international, une conférence, sur le thème du recrutement et de la fidélisation du personnel.

« Il a réussi à inspirer et à motiver la centaine de gestionnaires et de responsables des ressources humaines qui se sont déplacés en soirée pour l’occasion. »

Pour la responsable des communications, le Salon de l’emploi a permis aux employeurs présents d’atteindre leur objectif.

« Selon les employeurs sondés, les candidatures étaient de qualité et plusieurs d’entre eux ont déjà comblé des postes vacants. Du même coup l’événement a contribué à faire connaître leur entreprise et leurs services à un large bassin de la population », conclut-elle.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES