Incendie du Palais de justice : la cause restera indéterminée

Photo de Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Par Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Incendie du Palais de justice : la cause restera indéterminée
Dès le lendemain matin de l'incendie, les enquêteurs tentaient de recueillir des indices. (Photo : Archives Trium Médias - Julien B. Gauthier)

Roberval – En raison de l’intensité du brasier et de la chaleur, les enquêteurs du Service des incendies de Roberval n’ont pas été en mesure de déterminer la cause de l’incendie du Palais de justice de Roberval. La cause restera donc indéterminée.

Bien que le secteur d’origine ait été trouvé, soit à l’étage 3A de la partie patrimoniale, plusieurs techniques d’enquête qui auraient permis de déterminer le point d’origine et la source de chaleur n’ont pu être accomplies.

Guy Mailhot, directeur du service incendies de Roberval. (Photo : Archives)

« Notre secteur d’origine a été trouvé. À partir de là, il faut recueillir des indices : l’épaisseur de la carbonisation, les lignes de chaleur, encore l’angle de perforation du feu, de la machinerie défectueuse ou encore des gestes de fumeur. C’était trop magané. Le feu a tellement été intense qu’on n’a pas été en mesure de retrouver ces éléments-là », explique Guy Mailhot, directeur du service des incendies de Roberval.

Il ajoute par ailleurs qu’il ne restait que du béton, ce qui rendait l’enquête difficile. Tout le bois, incluant le coffrage, a été réduit en cendres.

Le service des incendies a travaillé en collaboration avec la Sûreté du Québec tout au long de l’enquête. L’entrepreneur Pomerleau a maintenant repris le contrôle du périmètre.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires