Nicolas Chouinard: un exemple de persévérance

Photo de lauriegobeil
Par lauriegobeil
Nicolas Chouinard: un exemple de persévérance

<![CDATA[

Doué pour les sports en général, Nicolas Chouinard a dû faire preuve de beaucoup de persévérance pour non seulement apprendre à skier, mais aussi à performer à la hauteur de ses aspirations.

Initié par sa cousine, il n’est pas tombé en amour avec ce sport, il y a cinq ans. Encouragé par ses parents et motivé à devenir au moins aussi bon que sa cousine, il continue tout de même à le pratiquer.

« J’étais vraiment poche au début », lance-t-il, avouant avoir eu dès le départ la volonté de persévérer, sachant qu’il était bon dans les sports normalement.

L’assiduité aux entraînements porte ses fruits. Ce n’est toutefois que deux ans après avoir commencé le ski qu’il remporte sa première médaille, une belle motivation pour lui. C’est lors de la dernière course de sa deuxième année que le beau moment est arrivé.

Sa mère explique que de par sa nature, il se donne à fond lors de chaque course ce qui explique que souvent, il obtient de très bons résultats ou des résultats plus ordinaires.

« On lui dit alors de ne pas se décourager, de se relever et qu’il fera mieux la prochaine fois. C’est ça qu’ils travaillent les jeunes et ce n’est pas facile, même nous les adultes nous avons de la difficulté […] Il a un talent naturel, qu’on me dit, mais ça se passe entre les deux oreilles », explique Myriam Coulombe.

Le skieur de 12 ans apprécie aussi le fait de pratiquer un sport d’hiver, une saison qu’il apprécie et ressent un beau défoulement à descendre un parcours. Il se voit en faire jusqu’en secondaire V, toujours dans le sport-études à la Polyvalente Arvida. Nicolas Chouinard est membre de l’équipe de compétition du Mont Lac-Vert et prend part au circuit régional depuis trois ans. N’eût été une chute survenue la semaine dernière, lors de la dernière compétition régionale, il prendrait le 1er rang de sa catégorie.

]]>

Partager cet article