Annulation des festivals et événements : un trou dans l’économie locale

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Annulation des festivals et événements : un trou dans l’économie locale
Le traditionnel Souper dans les rues attire des milliers de convives chaque année, il ne faut pas négliger les retombées économiques des événements comme la Traversée internationale du lac Saint-Jean. (Photo – Archives)

L’annonce de l’annulation des festivals et activités dans la MRC du Domaine-du-Roy laissera un trou béant dans l’économie du territoire. Les principaux événements génèrent environ 3 M$ en retombées économiques et accueillent plus de 150 000 visiteurs, selon les estimations des organisateurs.

« Ça va faire très mal pour la région. Tout le monde va en souffrir », lance le président de la Traversée internationale du lac Saint-Jean, Olivier Levesque.

Ce légendaire festival a une importance capitale pour l’économie estivale de Roberval. Selon une étude réalisée en 2017, les retombées économiques étaient évaluées à 1,6 M$.

« Nous n’avons pas les chiffres officiels de 2019, mais ce serait plus élevé. L’étude économique a démontré que nous avons accueilli 92 300 personnes, dont 45% proviennent de l’extérieur. Il y a eu 14 000 nuitées, ce qui veut dire que ça génère beaucoup d’économie pour les hôtels, campings, restaurants et autres commerces. »

Le budget de la Traversée est de plus de 900 000$.

Régates

Pour les Régates de Saint-Félicien, une étude a été réalisée l’an dernier à la demande de la municipalité pour connaitre les véritables retombées de l’événement.

« On a été surpris d’apprendre que les retombées étaient de 750 000$. On sait qu’il y a beaucoup de monde au centre-ville et il y en a eu encore plus avec le festival country, mais on ne pensait pas que notre événement était si important économiquement », s’étonne le président, Réjean Côté.

C’est environ 20 000 personnes qui se déplacent pour les courses et les activités en soirées au centre-ville. Du nombre, plus de la moitié est de l’extérieur. Le budget est de 125 000$.

Le président promet que la 15e édition qui aura lieu en 2021 sera haute en couleur.

Chambord

À Chambord, le report du Festival du Cowboy va représenter des pertes économiques importantes pour la localité alors qu’il accueille 30 000 festivaliers.

« On n’a pas d’étude comme telle, mais on estime les retombées à au moins 100 000 $ pour un budget d’exploitation de 230 000$. Ce sont tous les commerces du village et des alentours qui vont en souffrir. Recevoir autant de monde en trois jours, c’est important », indique le président, William Laroche.

Ce dernier travaille avec son comité afin de pouvoir présenter un festival équestre de moindre envergure à l’automne.

Camionneurs

Le Festival des Camionneurs est un apport économique important pour La Doré. Le budget d’exploitation est de 250 000 $ et les retombées sont difficiles à évaluer.

« Nous avons plus de 300 places de camping. Ces personnes génèrent beaucoup d’économie en faisant des achats dans la localité. Les terrains de camping et hôtels des alentours accueillent beaucoup de festivaliers. C’est un moteur pour le début de la saison touristique », souligne la présidente, Isabelle Perron.

Il y a aussi l’aspect du grand tirage qui est important. Une somme de 75 000$ est habituellement versée à plusieurs organismes de La Doré.

Le Festival tente de trouver une solution afin de pouvoir le tenir tout de même.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des