Construction résidentielle: Saint-Félicien et Roberval se tirent bien d’affaire

Louis Potvin
Construction résidentielle: Saint-Félicien et Roberval se tirent bien d’affaire
La construction résidentielle va bien à Roberval et Saint-Félicien. (Photo : Trium Médias – Louis Potvin)

La construction de maisons se porte bien à Saint-Félicien et Roberval. C’est pour cette raison que les deux municipalités intensifient le développement de nouveaux terrains.

À Saint-Félicien, il y a l’embarras du choix pour ceux qui désirent se bâtir.

« Nous avons l’avantage d’avoir des promoteurs qui développent des terrains dans le secteur de villégiature, au Tobo-Ski ou près des services. Ça nous permet de répondre à différents besoins des gens. Et depuis quelques années, on note que ça bouge beaucoup dans la construction à Saint-Félicien », fait valoir le maire, Luc Gibbons.

Depuis, le début de l’année, la Ville a délivré 22 permis de construction et 702 de toutes sortes.

Pour ce qui est des développements en cours, 29 terrains sont aménagés pour la phase 2 du Village alpin au Tobo-Ski. D’autres phases prévoient l’ajout de 28 terrains additionnels. Les 23 nouveaux terrains dans le quartier des Pionnières devraient trouver preneur rapidement.

Finalement, le développement Potvin-Poirier prévoit 18 terrains à proximité de la rivière Ashuapmushuan dans le secteur du Chemin de la Pointe.

Il reste également des terrains de disponibles sur la rue Dion, sur Léonie-Claveau ainsi que sur la rue Léveillée.

À Roberval

Roberval enregistre 13 constructions résidentielles jusqu’à maintenant en 2021,soit deux de plus que pour l’année 2020. Pour ce qui est du nombre de permis de tous types confondus, 419 ont été délivrés jusqu’à maintenant comparé à 339 l’an dernier.

« C’est super encourageant de voir le nombre de constructions, mais aussi les transactions de maisons. Nous accueillons de nouveaux arrivants et pour répondre à leurs besoins, nous devons avoir une bonne variété dans notre offre de terrains », mentionne le maire, Sabin Côté.

Au chapitre des disponibilités, 19 terrains sont prêts pour la construction dans les secteurs Marcelle-Leblanc, Rémi-Meunier, Guay, Olivier Guimond, des Bernaches et des Marguerites.

La Ville compte d’ailleurs aménager 17 terrains cette année pour prolonger la rue des Marguerites afin de répondre à la demande.

« Il s’agit de terrains de 6 500 à 8 000 pieds qui conviennent à la construction d’une première maison. Il reste aussi quelques terrains en bordure lacustre pour de grosses résidences. Il faut avoir de tous les types pour être en mesure de retenir des couples qui veulent s’établir en raison d’un emploi à Roberval ou les environs. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires