Crue printanière : des rivières du haut du lac sous surveillance

Par Serge Tremblay
Crue printanière : des rivières du haut du lac sous surveillance

Le ministère de la Sécurité publique a placé sous surveillance les rivières Mistassini, Mistassibi et Ashuapmushuan alors que leur débit menace de dépasser le seuil d’inondation mineure (SIM).

Un simple coup d’oeil permet rapidement de conclure que le débit des rivières est très élevé. Et avec la pluie qui est prévue sur le territoire dans les prochains jours, la situation ne risque pas de se stabiliser.

Au moment d’écrire ces lignes, la rivière Mistassini affiche un débit de 1 380 mètres cubes par seconde, en deçà du SIM de 1 747 mètres cubes par seconde. Les prévisions pour les prochains jours  indiquent toutefois que le débit pourrait atteindre 2 405 mètres cubes par seconde entre le 18 et le 19 mai.

La rivière Mistassibi, elle, coule à un débit de 1 344 mètres cubes par seconde. Son SIM est fixé à 1 464 mètres cubes par seconde.

Quant à la rivière Ashuapmushuan, son débit est actuellement mesuré à 1 702 mètres cubes par seconde alors que son SIM est de 1 800 mètres cubes par seconde. Si les prévisions s’avèrent exactes, elle pourrait atteindre les 2 390 mètres cubes par seconde dans la journée du 19 mai.

 

Partager cet article