Le nec plus ultra des cueilleurs de bleuets

Le nec plus ultra des cueilleurs de bleuets

<![CDATA[

Question d’assouvir la demande qui règne depuis des années pour mieux se diriger en forêt pour y cueillir les bleuets, le Syndicat des producteurs de bleuets du Québec, en collaboration avec Abitibi-Consolidated et Bowater, présentent un nouvel outil géographique qui, jusqu’à aujourd’hui, était inexistant.

Cette carte, accessible sur CD-Rom et, à compter de l’automne, disponible gratuitement sur le nouveau site du Syndicat des producteurs de bleuets, est une mine d’or de renseignements pratiques. La carte sera acheminée aux 1 200 membres qui font actuellement partie de l’Association des cueilleurs de bleuets hors bleuetière. En plus d’y retrouver les zones où les bleuets prennent vie, il est possible de bien connaître les chemins forestiers, les cours d’eau, les camps forestiers, les territoires de coupe, les tracés accessibles en camionnettes et VTT ainsi que les feux de forêt et les dates où ceux-ci ont fait rage. Ce grand travail sera mis à jour à chaque année, soutient le directeur général du Syndicat des producteurs de bleuets du Québec, Daniel Simard. Présentement, l’information est disponible pour le secteur couvrant la Chute-des-Passes à la réserve faunique Ashuapmushuan, jusqu’à la hauteur du lac Mistassini. Le même exercice sera réalisé pour la partie du sud-ouest du Lac-Saint-Jean et le Saguenay, au cours des prochaines semaines, de sorte que la carte de l’an prochain sera encore plus exhaustive en informations. «C’est un service que nous désirions offrir puisque beaucoup de touristes qui viennent du secteur se demandent où il est possible de cueillir des bleuets, signale M.Simard. Toutefois, c’est surtout pour les gens d’ici, tant pour les cueilleurs que les acheteurs. Bref, tout le monde pourra chercher plus facilement des endroits propices pour la cueillette ! C’est pour cela que nous avons conçu cette carte. Même pour le commun des mortels dans la région, il est pratiquement impossible de tout connaître les chemins accessibles en forêt !» Le but premier visé par cette carte est donc d’augmenter la cueillette en forêt. À ce sujet, M.Simard signale qu’entre quatre à cinq millions de livres de bleuets pourraient être cueillis dans la forêt, chaque année, en plus des 10 à 12 millions qui sont déjà cueillis à chaque année. Pour visualiser la carte et se procurer un CD-Rom, il suffit de communiquer avec M.Simard au 276-6336 ou, par courriel, à l’adresse dsimard@spbq.ca.

]]>

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des