Les meubles Enviro-bois innove

Par Daniel Migneault
Les meubles Enviro-bois innove

<![CDATA[

Après la première, la deuxième et la troisième transformation du bois, voici qu’une entreprise se lance dans la «quatrième transformation» à Saint-Félicien. Les meubles Enviro-bois est en opération depuis le mois de décembre. Le propriétaire Sabin Deschênes réalise ainsi un vieux rêve.

M. Deschênes a été camionneur pendant une trentaine d’années. Il avait toujours rêvé de travailler le bois et de concevoir ses propres meubles. L’ébéniste est entièrement autodidacte. Au fil des ans, il a développé son art ce qui l’amème aujourd’hui à démarrer son propre atelier. «Les meubles Enviro-bois» se démarque en utilisant les résidus de la troisième transformation du bois. Depuis quelques années, ce secteur d’activités s’est développé à Saint-Félicien. Ces entreprises ne peuvent pas commercialiser l’ensemble de leur production puisque certains morceaux présentent des imperfections. De plus, comme le procédé de fabrication utilise la colle, les résidus ne peuvent pas être transformés en copeaux pour être réutilisés dans le secteur des pâtes et papiers. L’ébéniste considère qu’il contribue à la sauvegarde de l’environnement en maximisant l’utilisation du bois qui provient de nos forêts.

Sabin Deschênes dispose d’une matière première abondante à bon marché et à proximité de son entreprise. Il utilise les résidus et les transforme en panneaux. Ce sont ces panneaux qui entrent dans le procédé de fabrication des meubles. Le mélange des essences telles le pin blanc, l’épinette et le sapin donne un produit vraiment unique. Sabin Deschênes fabrique les meubles selon les désirs de sa clientèle. Il développera un catalogue au fil des mois.

Le potentiel de l’entreprise est énorme. Le promoteur estime qu’une dizaine d’employés seront embauchés d’ici quelques mois pour répondre à la demande. Des partenariats avec des hommes d’affaires de l’extérieur du Saguenay-Lac-Saint-Jean pourraient se concrétiser prochainement. Le bouche à oreille fait peu à peu son effet.

Sabin Deschênes estime que l’avenir de nos forêts se trouve dans la transformation. Le temps où l’industrie ne vendait que des madriers aux américains est terminé. Il considère faire sa part vers cette transition.

Les gens recherchent des meubles uniques. Le marché est en pleine expansion. Les meubles Enviro-bois s’inscrit parfaitement dans ce créneau. Les visiteurs sont invités à en apprendre davantage sur le processus de fabrication et découvrir les créations de Sabin Deschênes lors de la journée portes ouvertes qui aura lieu samedi le 27 janvier entre 10h et 14h. Pour de plus amples informations, les gens interessés peuvent communiquer avec le promoteur au 671-9125.

]]>

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires