Un étang aéré et une station d’épuration bientôt en chantier

Photo de Jean Tremblay
Par Jean Tremblay
Un étang aéré et une station d’épuration bientôt en chantier
La mairesse de Saint-André, Claire Desbiens, a plusieurs dossiers sur son bureau, dont celui du traitement des eaux usées qui sera finalement mis en chantier cet été, après plusieurs années d’attente. (Photo archives)

La municipalité de Saint-André va de l’avant avec la construction d’une station d’épuration de ses eaux usées de 5,2 M$. Les travaux, qui incluent un étang aéré, seront étalés sur deux années.

Cette usine permettra d’éviter, d’ici la fin de 2022, aux citoyens de 113 résidences de continuer à rejeter leurs eaux usées dans la rivière Métabetchouane. Une situation qui ne peut plus être tolérée d’un point de vue environnemental. Elles seront détournées vers un étang aéré qui sera aménagé dans le secteur du rang De Quen.

« Puisque c’est situé près de la rivière, nous devons travailler de concert avec le ministère de l’Environnement. Ces travaux concernent non seulement la station d’épuration et l’étang, mais également la canalisation du système d’égout et l’installation des pompes requises à certains endroits », explique la mairesse, Claire Desbiens.

Ce projet va enfin se réaliser après plusieurs années d’études et d’analyses.

Chemin de La Cavée

Aussi, des travaux de restauration de 350 000 $ seront réalisés au cours de la prochaine période estivale sur le Chemin de La Cavée, qui mène à Saint-François-de-Sales.

« Nous avons sept ponceaux à changer sur ce chemin. Il faudra également procéder au réaménagement de la chaussée. Présentement, on peut quand même l’utiliser. Les travaux vont durer environ trois semaines. À ce moment, les automobilistes seront avisés de la façon de procéder pendant cette période. »

Garage municipal

Également, la municipalité prévoit construire un garage municipal au même endroit où l’on retrouve la caserne de pompiers. Un dossier qui va bon train.

« Cet ajout permettra aux employés d’être davantage autonomes. Nous en sommes au début avec l’analyse du sol où il sera construit. Les contrats pour ce projet de 280 000 $ seront octroyés dans les prochains jours. »

Finalement, en 2022, les élus ont prévu des investissements de 10 000 $ pour améliorer le camping situé près de la chute.

Partager cet article