Jeudi, 25 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 6 s

Le papier d’impression à prix d’or

Denis Hudon
Le 12 mars 2022 — Modifié à 07 h 10 min le 12 mars 2022
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

La hausse fulgurante du prix des papiers d’impression ces derniers temps mène la vie dure à plus d’un. C’est le cas particulièrement pour les entreprises spécialisées dans l’imprimerie et l’impression.

Garma Impression qui a des bureaux à Dolbeau-Mistassini et à Roberval n’a jamais vu une crise de cette ampleur, en 45 ans d’histoire.

Associé chez Garma Impression, Martin Néron n’en revient tout simplement pas. Ses fournisseurs de papiers n’arrêtent pas de lui envoyer des avis lui annonçant des modifications des prix qui se traduisent par des coûts à la hausse.

Les conditions sans précédent du marché européen du papier couché seraient un des facteurs.

« Dans ma carrière, j’ai vu régulièrement des augmentations, mais ça joue habituellement dans les 3 % ou 4 % ces dernières années, mais là, on n’est plus dans les mêmes proportions », peste Martin Néron.

Ainsi, les derniers avis d’augmentations de prix pour le papier couché adressés à Garma sont de l’ordre de 8 % à 10 % pour l’un de ses fournisseurs, avec entrée en vigueur à partir d’avril. Un autre avis de fournisseur décrète une hausse du prix jusqu’à 35 % pour certains papiers d’impression, et ce, dès la mi-mars.

« On ne négocie pas, on paye tout simplement. J’ai discuté avec les précédents propriétaires de Garma et jamais ils n’ont vu de telles augmentations », poursuit Martin Néron.

Conséquemment, Garma doit aussi augmenter ses tarifs sur certains produits.

« La clientèle comprend et est conciliante. Mais c’est certain que je risque de perdre quelques clients.

« On a la chance cependant d’avoir des activités diversifiées, notamment avec les objets promotionnels, la broderie de vêtements, la sérigraphie et autres. Ça permet de tenir la tête hors de l’eau, en espérant que le papier d’impression revienne à un prix plus raisonnable.

« Notre vrai gros marché, c’est celui de l’imprimerie. C’est 70 % de toutes nos activités ».

Imagerie Expert d’Alma

Chez Imagerie Expert (Copie Expert) d’Alma, la hausse du prix des papiers d’impression a aussi des conséquences sur l’entreprise.

« On vit plusieurs augmentations depuis une couple d’années, mais plus encore depuis l’an dernier. Il y a un ralentissement dans les approvisionnements, mais on ne peut pas parler d’une pénurie », dit Sébastien Côté, l’un des copropriétaires.

Il estime que la rareté de main-d’oeuvre ainsi que les coûts de transport à la hausse ont un effet d’entraînement sur les prix du papier d’impression, notamment.

Il admet que son entreprise doit par conséquent réajuster ses tarifs, du moins pour quelques services ou produits. Ce réajustement ne serait toutefois pas généralisé.

« On se tourne vers des papiers équivalents pour continuer à s’approvisionner et on a aussi nos fournisseurs réguliers. C’est le principe de l’offre et de la demande. On réussit en s’en tirer quand même, mais les défis sont plus grands. Ça demande plus de travail sur le plan organisationnel ».

Sébastien Côté garde tout de même espoir que la situation se normalise. En attendant, son entreprise en affaires depuis un peu plus de 35 ans s’ajuste aux réalités du marché en investissant chaque fois que nécessaire pour demeurer compétitive. D’ailleurs, Imagerie Expert a beaucoup investi dans la modernisation au cours des dernières années.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES