Jeudi, 25 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 58 s

Stéphane Larouche remporte son pari

Jean Tremblay
Le 26 août 2022 — Modifié à 05 h 57 min le 26 août 2022
Par Jean Tremblay - Journaliste

En affaires, la règle de s’établir dans un centre urbain populeux fait souvent office de sagesse. Mais pour Stéphane Larouche, propriétaire de Patio Deck-O, déménager son entreprise de Dolbeau-Mistassini à La Doré fut un pari audacieux qu’il a remporté.

L’entreprise fondée en 2013 a maintenant pignon sur rue à La Doré. Le propriétaire a été stupéfait de l’accueil qu’il a reçu dès le début des travaux, en octobre 2021, de la bâtisse qui a déjà abrité une quincaillerie.

« À La Doré, j’ai été accueilli à bras ouverts. Quand les gens marchaient sur le trottoir, on me saluait. Certains klaxonnaient pour me féliciter. Jamais je n’aurais cru à un si bel accueil. Dans une ville, investir plus de 700 000$ c’est souvent considéré comme un fait banal, mais pas dans un village », raconte le propriétaire qui a inauguré jeudi dernier ses nouveaux locaux situés sur la rue Des Peupliers.

L’an dernier, Stéphane Larouche avait été contraint de déménager parce qu’il ne trouvait pas de terrain ou de bâtisse adéquats à Dolbeau-Mistassini. La croissance de l’entreprise et l’ajout de nouveaux produits justifiaient ce changement de local. Toutefois, les prix d’acquisition à Dolbeau-Mistassini étaient, selon lui, inabordables.

À La Doré, la mise aux normes de la bâtisse et l’ajout au deuxième étage aura coûté 720 000$, soit 120 000$ de plus que prévu.

« Nous n’avons pas été chanceux. On a connu la pire période pour rénover. Il a fallu composer avec une augmentation moyenne des matériaux de construction, en janvier, de 23%. Sans oublier l’augmentation du coût de l’essence. Ça nous coûtait 400$ par semaine en gaz pour transporter les employés. »

L’entrepreneur rappelle qu’il a fallu également négocier avec les institutions financières pour faire face à ces augmentations de coûts.

« Malgré tout, je n’ai pas hésité. Tout a été fait pour rendre la bâtisse conforme aux normes de la Régie du bâtiment. Uniquement pour le plancher entre le premier et le deuxième étage, il a fallu ajouter du béton et investir 58 000$. »

Recrutement facile

La facilité de recruter le personnel requis pour Patio Deck-O fait partie des avantages de s’installer  à La Doré,.

« On parle beaucoup de pénurie de main-d’œuvre. Ici, j’ai réalisé que l’on vit un effet contraire. Beaucoup d’employés qui travaillent à l’extérieur de leur municipalité souhaitent ne plus avoir à se déplacer. »

Quant à la clientèle, elle est au rendez-vous.

« Ce n’est plus vrai qu’on doit s’installer dans les grandes villes pour réussir en affaires. Aujourd’hui, les consommateurs magasinent, en premier lieu, sur le web. Par la suite, lorsqu’ils ont vu les produits sur internet, les clients nous contactent. »

Chambres

L’entrepreneur mentionne que l’ajout de 10 chambres au deuxième étage tombe à point.

« C’est toujours plein. La demande est importante pour ce type de clientèle composée de travailleurs. Présentement, nous louons à des entreprises qui font du défrichage en forêt pour Hydro-Québec. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES