Lundi, 22 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 17 s

Piste cyclable La Doré / Normandin- La Doré obtient 1 M$ du MTQ

Jean Tremblay
Le 17 février 2023 — Modifié à 10 h 12 min le 17 février 2023
Par Jean Tremblay - Journaliste

Dans le cadre du Programme d’aide aux infrastructures de transport actif (Véloce III) du ministère des Transports, la municipalité de La Doré a obtenu 1 050 418 $ pour le projet de piste cyclable reliant La Doré à Normandin.

Le projet évalué à 2 M$ franchit donc une première étape. Si tout va bien la nouvelle piste cyclable devrait être en opération en 2024.

Il faudra toutefois résoudre quelques difficultés techniques avant que des cyclistes puissent circuler sur ce nouveau tronçon.

« La Doré est la municipalité qui a le plus de zones hydriques et humides dans la MRC du Domaine-du-Roy. Chaque fois qu’on intervient dans de tels secteurs c’est compliqué », explique le maire Ghislain Laprise.

Il faudra également obtenir des droits de passage auprès de quelques propriétaires.

« Normalement on devrait passer le long de l’Avenue des Jardins mais d’autres tracés peuvent être possibles. Il faut trouver la solution la moins dispendieuse et obtenir la collaboration de tous. »

Recherche de financement

Le maire confirme que le projet ne doit pas excéder 2 M$. Dans le cas contraire, il sera difficile de la réaliser.

« Il faut attacher d’autres montants d’argent. Nous allons, entre autres, déposer une demande à la MRC du Domaine-du-Roy pour nous aider. On ne veut surtout pas trop affecter le budget de la municipalité et engager des sommes importantes provenant des citoyens. »

« Par exemple, si on doit construire des passerelles et des ponceaux pour réaliser le projet il faut être prudent. Nous vivons des périodes difficiles. Il faut prendre les bonnes décisions. »

Échéancier des travaux

La première étape de la mise en chantier du projet concerne l’analyse des secteurs hydriques et humides qui ne peut débuter avant le mois de juin prochain.

« On regarde avant le ministère pour réaliser les travaux d’ici la fin de 2024. Il est plus réaliste de penser ainsi », conclut le maire.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES