Vendredi, 19 avril 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 45 s

Saint-Félicien tend la main au Club Avalanche

Jean Tremblay
Le 21 mars 2023 — Modifié à 16 h 35 min le 21 mars 2023
Par Jean Tremblay - Journaliste

Les autorités de la Ville sont loin d’être indifférents à l’incident regrettable qui s’est produit au Club Tobo-Ski de Saint-Félicien le dimanche 12 mars dernier alors que Liana Talbot une jeune skieuse a tombée, d’une hauteur d’environ 20 pieds, au bas de la remontée mécanique.

Mercredi après-midi lors d’une rencontre qui réunissait Stéphanie Potvin, mère de Liana et représentante du Club Avalanche, Dany Coudé, le directeur général de la Ville de Saint-Félicien et Maxime Fortin, directeur des loisirs, culture et vie communautaire il a été convenu de mettre tout en œuvre pour que les parties travaillent ensemble pour améliorer l’offre de services du Club Tobo-Ski.

Rappelons que lundi, le Club Avalanche qui désire que des décisions se prennent rapidement avait pris la décision de médiatiser l’incident qui aurait pu avoir des conséquences graves auprès de la jeune fille de 7 ans.

Stéphanie Potvin a tenu à expliquer son intervention médiatique : « L’événement dont il est question était en train de passer sous silence. Je voulais que ça bouge plus rapidement », a expliqué Stéphanie Potvin.

Collaboration avec le Club Avalanche

De son côté, le directeur des loisirs, culture et vie communautaire a rappelé que dans les jours qui ont suivi, la Ville avait signifié son intention de communiquer davantage avec le Club Avalanche pour améliorer l’offre de services du Club Tobo-Ski.

« Il est important que l’on communique ensemble. On a fait le travail pour améliorer, dans le futur, ce genre d’intervention. Nous avons fait un suivi auprès de nos employés. Les patrouilleurs n’ont pas reçu une formation « bâclée ». Ils ont obtenu la certification requise pour exercer leur rôle », mentionne Maxime Fortin.

« Au-delà de cet événement, on a un besoin de communiquer et de se servir de cet incident pour faire le bon diagnostic et établir un bon plan d’action. C’est ce que nous avons déjà commencé à faire », conclut-il.

Le DG de la Ville de Saint-Félicien a tenu également à rassurer les utilisateurs des installations du Club Tobo-Ski sur la volonté des autorités à tendre la main au Club Avalanche.

« On va travailler ensemble à s’améliorer », a-t-il expliqué.

Plan d’investissements

Dany Coudé a profité de cette rencontre pour souligner l’intention des élus d’investir davantage dans les infrastructures de loisirs à Saint-Félicien.

« Au cours des dix prochaines années, nous allons intervenir sur chacun des plateaux. Nous l’avons fait pour le terrain de baseball et au fil des ans la ville a l’intention de procéder ainsi pour toutes les infrastructures de loisirs », a confirmé le directeur général.

« D’ici 10 ans on va avoir passé au travers en investissant chaque année des sommes importantes », conclut Dany Coudé.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES