Lundi, 22 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 14 s

Cours de pilotage

L’Aérodrome Lac-Saint-Jean a le vent dans les ailes

Jean Tremblay
Le 20 mars 2024 — Modifié à 10 h 07 min le 20 mars 2024
Par Jean Tremblay - Journaliste

Depuis l’arrivée en poste en mai 2023 de Philippe Lucas, chef instructeur classe 1, à l’Aérodrome Lac-Saint-Jean, le nombre d’inscriptions pour suivre le cours de pilotage a explosé. À un point tel que l’on recherche des instructeurs supplémentaires pour suffire à la demande croissante.

Celui qui passe une grande partie de son temps dans les airs aimerait bien avoir de l’aide pour former tous les futurs pilotes qui s’inscrivent à l’école de pilotage de l’Aérodrome Lac-Saint-Jean.

« Avant, il y avait moins d’élèves. Présentement, j’en ai 15 et ça occupe une grande partie de mon temps. Le défi de l’avenir pour l’Aérodrome est d’embaucher d’autres instructeurs. Dans mon cas, puisque je suis un instructeur classe 1, je peux en former. Je pense avoir trouvé une personne intéressée par cette carrière », explique Philippe Lucas.

Toutefois, le problème consiste à les garder. « Souvent, ils nous quittent pour un autre emploi qui leur permet, dans leur domaine, de piloter un avion plus gros. Il y a une forte demande pour de nouveaux instructeurs. »

Plus d’élèves avec de l’aide

Avec de l’aide, l’école de pilotage pourrait dispenser des cours sept jours sur sept, ce qui n’est pas le cas, du moins pour le moment.

« Ça permettrait, lorsque je ne suis pas ici, d’avoir une autre personne pour opérer l’école. On pourrait ainsi avoir plus d’élèves et faire fonctionner les deux avions qui servent à la formation », ajoute-t-il.

L’école dispose en effet, depuis l’an dernier, d’un deuxième avion, un Cessna-310 multimoteur qui s’est ajouté au Cessna-172.

« Le multimoteur a beaucoup été utilisé depuis qu’on l’a. Entre le mois de mai 2023 et février 2024, il a roulé environ 80 heures, ce qui représente une utilisation importante pour cette catégorie d’avion. J’ai formé une dizaine d’élèves avec cet avion. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES