Jeudi, 18 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 29 s

Déficit budgétaire

Desbiens finalement mise sous tutelle par Québec

Yohann Harvey Simard
Le 19 juin 2024 — Modifié à 16 h 37 min le 19 juin 2024
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

La municipalité de Desbiens a finalement été mise sous tutelle par le gouvernement du Québec.

C’est ce qui vient tout juste d’être annoncé par la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, dans un communiqué.

Par un décret adopté aujourd’hui, indique-t-on, la Ville de Desbiens se retrouve ainsi assujettie au contrôle de la Commission municipale du Québec (CMQ) jusqu'à ce que la Commission juge qu'il n'est plus nécessaire d'accompagner la Ville.

« Cette décision s'inscrit dans un processus de gradation des interventions du ministère des Affaires municipales et de l'Habitation (MAMH) pour s'assurer de la saine gestion des finances et des ressources humaines de la Ville. Ainsi, le gouvernement souhaite accélérer le redressement de la Ville de Desbiens et éviter que la situation actuelle ne se détériore, et ce, au bénéfice de la population. La CMQ sera présente pour accompagner la Ville afin de résoudre ses enjeux de fonctionnement », apprend-t-on dans le communiqué.

On précise que le conseil municipal demeurera fonctionnel pour administrer la Ville durant la période de tutelle. Ses décisions devront toutefois être approuvées par la CMQ.

Rappelons qu’en mars dernier, le MAMH avait déterminé qu’une mise sous tutelle n’était pas requise. Cette décision, qui vient maintenant d’être renversée, s’appuyait notamment sur le rapport d’un inspecteur ministériel qui s’était rendu à Desbiens pour y effectuer plusieurs vérifications financières. Le plan de redressement soumis par la Ville, alors qualifié de « « satisfaisait » par le Ministère, avait également penché dans la balance. 

Le mandat de l’inspecteur était d’étudier les finances de la municipalité qui, en l’espace de quelques années, avait accumulé un déficit budgétaire de 785 000 $ pour ses opérations courantes et de plus d’un million de dollars pour des projets faits sans règlements d’emprunt.

« Aujourd'hui, le gouvernement du Québec prend les moyens nécessaires pour assurer la bonne administration de la Ville de Desbiens. Les citoyennes et citoyens ont droit à une saine gestion de leur municipalité; c'est pourquoi nous avons décidé d'agir plus fermement. Je suis persuadée que cette décision permettra de mettre en place des solutions durables aux problèmes soulevés afin que le conseil municipal puisse retrouver rapidement son autonomie décisionnelle », estime la ministre des Affaires municipales.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES