Jeudi, 18 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 31 s

Village historique de Val-Jalbert

Des nouveautés attendent les visiteurs

Denis Hudon
Le 21 juin 2024 — Modifié à 08 h 20 min le 21 juin 2024
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Le Village historique de Val-Jalbert est prêt à accueillir encore des milliers de visiteurs alors que la nouvelle saison touristique a commencé officiellement le 15 juin, avec en primeur quelques nouveautés à la programmation.

Une conférence intitulée Brève histoire de la rivière Ouiatchouan sera présentée par Érik Langevin, archéologue et professeur à l’UQAC, en ouverture de la saison.

Une expédition guidée sera offerte le 17 août, à la découverte des principales formations géologiques de Val-Jalbert. Les groupes seront accompagnés par Amélie Goulet, enseignante au Cégep de Saint-Félicien.

Une autre nouveauté attend le visiteur, le 1er septembre, alors que le nouveau chef cuisinier Raphaël Labrecque-Simard proposera de remonter dans le temps avec la dégustation d’un menu déjeuner inspiré par les années 1920.

Val-Jalbert, la nuit

Avec le retentissant succès remporté l’an dernier, l’activité Val-Jalbert, la nuit sera de retour le 14 septembre (de 19h à 23h). Il s’agit d’une activité phare du site que plus de 800 personnes avaient vécu cette première expérience.

« C’est un spectacle immersif et la chute éclairée vaut à elle seule le déplacement. Les visiteurs à bord du trolleybus découvriront le village différemment. Ça vaut vraiment le détour », lance Patrick Savard, directeur général.

« On veut que les gens repartent émerveillés de leur visite à Val-Jalbert et qu’ils vivent une belle expérience », poursuit-il.

D’autres nouveautés sont en développement et seront dévoilées au cours des prochaines semaines.

Il est question notamment du chemin de fer, pilier du développement de Val-Jalbert au début du 20e siècle, qui sera mis en valeur d’une manière originale.

Clientèle internationale

Le Village historique de Val-Jalbert accueille annuellement plus ou moins 80 000 visiteurs.

« Il y a un manque à gagner au chapitre de la clientèle internationale, majoritairement européenne. On a un rattrapage à faire pour revenir à un achalandage d’avant la pandémie. La clientèle intra-Québec est très forte, mais le défi est de revenir à 90 000 visiteurs avec le tourisme international », conclut Patrick Savard.

La Corporation a par ailleurs effectué une remontée au chapitre de son bilan financier, terminant la dernière année 2023 avec un surplus de l’ordre de 61 000 $, sur un budget d’un peu plus de 5 M$. Elle a ainsi inversé la tendance alors qu’elle avait enregistré un déficit de près de 72 000 $ l’année précédente.

 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES