Lundi, 22 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 28 s

Bonification de l'offre en loisir

Saint-François-de-Sales inaugure son parc d’hébertisme

Denis Hudon
Le 30 juin 2024 — Modifié à 07 h 39 min le 30 juin 2024
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Saint-François-de-Sales a inauguré la semaine dernière son parc d’hébertisme, un projet sur lequel la municipalité planchait depuis plus de deux ans. La mairesse Cindy Plourde est particulièrement fière du résultat alors que cette nouvelle infrastructure vient bonifier l’offre en loisir dans sa communauté.

C’est un investissement de près de 70 000 $, dont une subvention de 55 000 $ du ministère de l’Éducation. La municipalité a assuré la mise en œuvre du parc en fournissant du personnel et en injectant 12 000 $.

« C’est une demande qui nous venait de la population. Le site est très sécuritaire, il y a un beau paysage avec la forêt. On n’a coupé aucun arbre et c’est tout près de notre terrain de camping », indique la mairesse.

Le parc compte dix modules d’activités avec des panneaux  explicatifs pour guider les usagers au fil du parcours.

D’ailleurs, Saint-François-de-Sales essaie, dans la mesure du possible, de développer et de concentrer des activités à proximité du camping municipal avec les jeux d’eau et les camps de jour, par exemple.

Camps de jour

D’ailleurs, pas moins de 25 jeunes sont inscrits à temps plein pour les camps de jour et trois personnes à l’animation ont été recrutées. Les jeunes proviennent de Saint-François-de-Sales et de Lac-Bouchette, avec un service de transport de même qu’un service de garderie.

Les camps sont étalés sur sept semaines et ça débute le 7 juillet.

D’autre part, le dépôt des résultats du dernier exercice financier au 31 décembre 2023 a été reporté de quelques semaines encore. Le nouveau directeur général Bernard Déraps n’est en poste que depuis le 22 avril dernier.

Saint-François-de-Sales cherche toujours à pourvoir le poste de responsable à la voirie. En attendant, c’est le responsable de la voirie à Lac-Bouchette qui partage son temps avec les deux administrations.

Mutualisation ou fusion

La mairesse Cindy Plourde est en faveur d’un élargissement de la mutualisation des services et des ressources humaines avec d’autres municipalités et avec la MRC Domaine-du-Roy.

« Avant de devoir en arriver à des fusions municipales, on doit faire plus de mutualisation encore. On ne doit pas attendre qu’on oblige des municipalités à se fusionner, on doit s’y préparer maintenant », estime la mairesse.

 

 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES