Chroniques

Temps de lecture : 2 min 45 s

Chronique de début d'année

Le 10 janvier 2024 — Modifié à 10 h 35 min le 10 janvier 2024
Par Mathieu Gravel

Chronique de début d'année

Bon début de l’an 2024 à vous chers lecteurs. Avez-vous profité du Boxing day week month? De notre côté on a opté pour un petit Noël assez « simplicité volontaire » merci. Pas qu’on est du genre à dépenser comme des débiles en temps normal mais disons que le climat économique nous a quelque peu influencés. Juste avant de tomber en vacances, j’ai eu la nouvelle que mes assurances augmentaient de même que les prochaines taxes municipales. Alors on a décidé de diminuer le nombre de cadeaux, histoire de ne pas avoir à gruger nos économies davantage.

Et on se compte encore chanceux d’en avoir des économies. Une chance que je suis en couple et qu’on a tous les deux des jobs potables. On comprend pourquoi les banques alimentaires sont à la mode et que les soupes sont de plus en plus populaires (soupes populaires tsé, LOL!)

Mais revenons si vous voulez aux taxes municipales. Les miennes et celles de mes compatriotes almatois vont augmenter de 88$ en moyenne. Rien d’extrêmement scandaleux ici, on parle de 1,69$ par semaine. Sauf que c’est un autre 88$ que je dois aller gruger ailleurs dans mon budget. Et tout ça pourquoi? Pour payer du monde à voter des projets dont je ne suis probablement pas intéressé.

Je ne veux pas blaster inutilement mes élus municipaux. Je trouve qu’ils font généralement une bonne job et ils sont ben fins. Cependant, je me questionne sur leur processus de décision. Il y a des gens qui s’appauvrissent de jour en jour et on décide de prendre leurs taxes pour rénover le centre-ville et le parking à étage à coups de millions?

Le parking à étage. Là où on renifle la même odeur de pisse depuis 1988. Un cauchemar dystopique de béton que j’évite à tout prix, quitte à me stationner au Parc Falaise. Et le peu de fois que je m’y suis stationné dans ma vie m’ont davantage fait rappeler des souvenirs glauques du grand Yannick au secondaire qui y prenait du PCP en hiver sous cet unique éclairage de néons jaunes.

« Mais justement, ces millions vont aider à améliorer l’endroit!»

Améliorer pourquoi ? Pour que les gens délaissent Amazon et se dirigent davantage à la magnifique Plaza I? Ou la Plaza II? Ou quel que soit le numéro de cette horreur ? C’est une douzaine de bulldozers que j’achèterais avec ces millions pour raser tout ça. J’appellerais ça Plaza Ground Zero.

Quatre commerces du centre-ville, dont le Lac en Vrac, ne sont déjà plus là au tournant de 2024. Mais au moins on aura de plus beaux espaces pour se stationner, pour aller rien faire au centre-ville de rien. Si vous tenez vraiment à améliorer le parking à étages, vous devriez y mettre des chaufferettes pour les sans-abris.

Bref, mon 88$ et le votre vont aider à la prise de décisions similaires au cours de l’année. Comme de raser davantage la Pointe-des-Américains pour y faire passer des vélos électriques.

C’est à se demander pourquoi en 2024 on n’est pas capable de consulter davantage la population sur les projets qu’elle veut ou non. Me semble que c’est pas très compliqué ni dispendieux de sonder les gens par internet ? Un sondage Google forms ça prend 5 minutes à faire et ça coûte rien. Tu partages une liste de projets et d’investissements et les gens votent pour ce qu’ils préfèrent dans le tas. Ou même encore plus cheap, faire voter avec des émoticônes sur Facebook. Profitez-en la Ville, c’est pas encore bloqué de votre bord.

Mais non, à la place on prend ces décisions, des gens ne sont pas d’accord, ils font des pétitions (en ligne), ils se rendent au conseil municipal pour chialer, et au final les projets se font quand même, et on vote pour l’autre aux prochaines élections. Fascinant.

On me souffle à l’oreille que je me plains la bouche pleine. Mon collègue de Dolbeau paie 3000$ de taxes annuellement, soit le double des miennes. Je me demande s’Ils ont un parking à étages...

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES