Granules LG 2,2 M$ pour optimiser les opérations

Granules LG 2,2 M$  pour optimiser les opérations

Alain Paul souligne que l’investissement va permettre à l’usine de granules de Saint-Félicien d’être plus concurrentielle. (Photo Trium Médias – archives)

L’entreprise Granules LG investit 2,2 M$ afin d’améliorer la productivité de son usine et ainsi être plus compétitive dans un marché très concurrentiel.

« Dans notre domaine, nous n’avons pas le choix de nous moderniser. Un premier élément était d’ajouter des systèmes d’automatisation pour optimiser la production. Il faut être à l’ère d’une usine 4.0 », a mentionné le président, Alain Paul.

Aussi, comme la production est passée en quelques années de 80 000 à 120 000 tonnes, l’usine devait être reconfigurée. En effet, l’entrée pour la matière première, c’est-à-dire les planures et les sciures, a été revue pour faciliter le stockage. De plus, des améliorations ont été apportées à l’emballage et à l’entreposage de granules.

« Comme nous avons trois qualités de granules, dont deux qui répondent aux standards européens, il faut s’assurer que nos procédés soient très efficaces pour avoir une qualité de produit supérieure. »

50% de la production à l’étranger

Comme la moitié de la production annuelle de Granules LG se retrouve aux États-Unis et en Europe, des investissements ont été réalisés pour faire de l’emballage en vrac.

Des citernes sont remplies de granules pour être livrées dans des entrepôts au port de Grande-Anse. Ensuite, des cargos sont remplis de 15 000 tonnes de granules pour prendre la mer, notamment en direction de l’Italie.

L’usine tourne à plein régime et il n’est pas possible d’ajouter du tonnage de production, car il n’y a pas de matière première à proximité pour justifier des investissements pour augmenter la production.

Mashteuiatsh

L’entreprise n’a pas l’intention de redémarrer la production à l’usine de Mashteuiatsh. De toute façon, les équipements se retrouvent sur la Côte-Nord à la suite d’une vente à l’entreprise Arbec pour de la production de granules dans cette région.

L’investissement de Granules LG est rendu possible grâce à une aide financière de 1,6 M$ provenant du Fonds de solidarité de la FTQ et d’un prêt de 400 000 $ de Développement économique Canada.

Le projet permet de consolider une soixantaine d’emplois.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des