Changement de garde à la SADC Lac-St-Jean Ouest

Présenté par la SADC Lac-St-Jean Ouest
Changement de garde à la SADC Lac-St-Jean Ouest

Contenu commandité

Marc Tremblay est officiellement directeur général de l’organisation

C’est maintenant chose faite : après plus de 20 ans à la direction de la SADC Lac-St-Jean Ouest, M. Serge Desgagné a tout récemment passé officiellement le flambeau à M. Marc Tremblay qui devient ainsi le nouveau directeur général de l’organisme. Mais qui est donc Marc Tremblay, vous demanderez-vous légitimement?

Disons que Marc Tremblay est d’abord un citoyen de Roberval, fiancé et père de deux jeunes filles qui ne sont pas étrangères à certaines de ses implications scolaires dans son milieu. En effet, Marc est sur le conseil d’établissement de l’école Benoit-Duhamel depuis 5 ans, et fut également président du Centre de services scolaires (CSS) du Pays-des-Bleuets de 2020 à 2022.

Gars d’équipe et de défis, Marc est aussi impliqué au niveau associatif dans le Club Kiwanis de Roberval et n’hésite pas à endosser les causes qui lui tiennent à cœur.

Côté professionnel, Marc a surtout travaillé au sein d’institutions financières dans sa carrière. En tout, ces 14 années passées dans le domaine financier, dont 8 années en gestion, l’auront préparé au défi qu’il allait choisir de relever à la SADC Lac-St-Jean Ouest. Rompu à la gestion d’équipe et très axé sur la collaboration et la responsabilisation de chacun dans l’atteinte d’objectifs organisationnels, Marc a toujours eu le désir de progresser et de faire progresser les équipes avec lesquelles il a travaillé. Et c’est ce qu’il compte mettre à profit dans sa nouvelle organisation!

La SADC Lac-St-Jean Ouest et le développement de notre territoire

À l’instar de toute nouvelle direction s’implantant au sein d’un organisme, Marc Tremblay a aussi une vision particulière de l’organisation qu’il pilote maintenant, de son rôle dans notre écosystème socioéconomique.

Pour Marc, la SADC Lac-St-Jean Ouest, c’est d’abord un outil au service du milieu socioéconomique. Parce que notre SADC, comme toutes les autres SADC du Québec, est gérée par un conseil d’administration autonome composé de gens d’affaires et d’élu(e)s provenant de nos municipalités, il s’agit d’un actif local incontournable dans l’univers entrepreneurial du secteur.

« La SADC, c’est en quelque sorte une organisation qui aide, oriente, finance et met l’épaule à la roue pour faire rayonner les autres organisations à caractère économique de notre territoire ».

Avec le changement de direction actuel, le rafraichissement récent de la mission et de la vision de l’organisation, et le retour relatif à la normale que nous connaissons après 30 mois de pandémie, le nouveau directeur croit aussi qu’il est temps pour la SADC de renouveler son offre.

« Et comme notre nouvelle vision le stipule, le moment est bien choisi pour nous rapprocher de ceux et celles que nous souhaitons aider, avec qui nous désirons collaborer », selon M. Tremblay.

À cet égard, les enjeux majeurs qui affectent notre territoire et qui nécessitent la concertation des acteurs privés et/ou publics du développement ne manquent pas.

« La pénurie de main-d’œuvre et de logements, la relève au sein de plusieurs de nos entreprises, la numérisation de ces dernières, leur accès à certaines compétences critiques via des ressources humaines formées, leurs besoins en financement et en accompagnement, tous ces enjeux nous affectent grandement à l’heure actuelle. Et notre SADC est là pour réfléchir à des pistes de solutions et pour contribuer à leur mise en place lorsque possible », croit M. Tremblay.

Dans la vision du développement socioéconomique qu’a Marc Tremblay, c’est donc ensemble que nous parviendrons à améliorer les choses. C’est en cultivant la confiance au sein de notre réseau de partenaires locaux que nous trouverons des solutions à ces enjeux souvent transversaux, qui affectent tout à la fois; les individus et les organisations de plusieurs secteurs d’activités. « Ensemble, parce que nous avons tous au sein de nos organisations de développement des outils, des compétences et des moyens financiers que nous gagnons à mettre à profit au bénéfice de notre développement collectif!

Cela ne veut pas dire pour autant que nous serons partout, de tous les comités et de toutes les causes. La majeure pour notre SADC étant le développement économique des entreprises de notre territoire, notre équipe de 4 personnes devra préconiser des implications qui génèrent des résultats à ce niveau », mentionne le nouveau directeur.

« Et comme SADC, nous devrons faire valoir aux gens que nous sommes bien plus que des prêteurs ou de simples pourvoyeurs d’aide financière et de prêt, que faire affaire avec nous apporte plus aux entrepreneur(e)s que ce qu’ils croient. L’accompagnement venant avec nos produits financiers, l’orientation de nos clients en lien avec leurs besoins, ainsi que la diffusion d’opportunités de développement propres à stimuler l’innovation au sein de nos entreprises clientes, voilà quelques exemples de la valeur ajoutée de faire affaire avec notre SADC! Et puisque que nous faisons cela pour notre avenir et celui de nos enfants, la promotion de l’intégration du développement durable au sein des entreprises et de leurs projets sera très certainement sur notre planche à dessins dans les prochains mois», ajoute Marc Tremblay.

 

Découvrez l’histoire des entrepreneurs présentés dans le cahier Portraits d’entrepreneurs d’ici

Partager cet article