Mardi, 20 février 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 43 s

Homme fort : Olivier De Launière parmi les pompiers les plus forts au monde 

Janick Émond
Le 17 mars 2023 — Modifié à 11 h 34 min le 17 mars 2023
Par Janick Émond - Journaliste

Homme fort : Olivier De Launière parmi les pompiers les plus forts au monde 

C’est une expérience inoubliable qu’à vécu l’homme fort de Saint-Félicien, Olivier De Launière, lors du Arnold Sports Festival, qui avait lieu à Columbus lors de la fin de semaine du 4 et 5 mars dernier.  

Le directeur du Service incendie de Saint-Félicien/Saint-Prime/La Doré a terminé en 9e position lors de la finale dans la catégorie « Strongest Firefighter » sur un total de 19 athlètes.  

« Ç’a été une expérience inoubliable. En allant là-bas, on ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. On connaissait les épreuves depuis quelques mois, mais pour ce qui est du calibre de compétition, on n’en avait aucune idée. Tout ce qu’on savait, c’est que ça allait être des pompiers de partout dans le monde qui allaient être là. Et finalement, c’était tous de grands compétiteurs. C’était tous des gars qui avaient fait aussi des compétitions d’homme fort », commente Olivier De Launière. 

Parcours 

Dès la première épreuve dans les préliminaires, l’homme de 47 ans a sorti très fort. Sur les 47 participants, il a terminé en 5e position, à deux petites secondes de la première position.  

« La première épreuve préliminaire, c’était la marche du fermier. Ç’a vraiment bien été, et quand j’ai vu le résultat, ça m’a donné beaucoup d’énergie et de confiance. » 

« Et ça m’a donné beaucoup de points en partant, donc ça me donnait aussi une belle marge de manœuvre lors des épreuves suivantes. » 

La deuxième épreuve était le transport d’une charge de 800 livres au sol avec une corde. Ensuite, Olivier et les autres participants devaient réussir le Viking Press, où l’objectif est de lever à bout de bras au-dessus de sa tête une charge de 260 livres. Olivier a réussi 13 répétitions. Et enfin, la dernière épreuve préliminaire était Les marches de l’enfer, une épreuve où les participants doivent monter et descendre des marches avec différentes charges lourdes.  

Au terme de ces quatre épreuves, le natif de Saint-Félicien a terminé en 8e position sur les 47 participants. Il s’est donc qualifié pour la finale.  

Motivé  

Et en finale, Olivier De Launière a terminé en 9e position parmi les 19 participants.  

« Ça me donne envie d’en faire plus. Mon but en allant là-bas était de me rendre en finale. Rendu là, j’ai deux épreuves qui ont moins bien été, mais j’ai quand même réussi un top 10. Ça comble mes objectifs et ça me permet de me dire qu’il y a encore de la place pour de l’amélioration et je suis motivé à continuer tant que ma santé le permet. » 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES