Actualités

Temps de lecture : 2 min 19 s

Les Serres Toundra annoncent une série d’engagements afin de limiter la lumière artificielle nocturne émise par ses activités

Jean Tremblay
Le 20 avril 2023 — Modifié à 07 h 54 min le 20 avril 2023
Par Jean Tremblay - Journaliste

Les Serres Toundra annoncent une série d’engagements afin de limiter la lumière artificielle nocturne émise par ses activités

Les Serres Toundra confirment leur intention d’implanter la solution proposée par le chercheur indépendant Martin Aubé sur toutes les prochaines phases de son complexe serricole.

« Dans la foulée de ses projets d’expansion, l’entreprise mettra également en œuvre une série de mesures visant à améliorer les communications avec la communauté locale et limiter l’impact de la lumière artificielle nocturne (LAN) émise par ses activités », peut-on lire dans un communiqué de presse émis des Serres Toudra émis au lendemain de l’annonce de l’étude réalisée par le chercheur Martin Aubé.

« Cette annonce fait suite au dévoilement du rapport de M. Aubé, mardi, qui est venu confirmer que « la solution proposée avec deux écrans occultants permettrait d’éliminer presque complètement la LAN émise par les serres et faciliterait leur acceptabilité sociale. »

Solution permanente

L’étude démontre en effet que l’implantation d’une telle solution ferait en sorte que la lumière artificielle nocturne (LAN) émise par les nouvelles phases des serres à plus courtes distances serait pratiquement imperceptible à l’œil humain.

« Depuis maintenant des années, nous sommes à la recherche de solutions permettant de limiter au possible l’impact de la lumière générée par nos activités sur la communauté locale. Nous sommes très heureux de prendre cet engagement important, en vertu duquel les projets d’expansion des Serres Toundra n’auront pratiquement pas d’impact sur la lumière artificielle nocturne dans le secteur », souligne le président-directeur général des Serres Toundra, Éric Dubé.

Phases en opération

Concernant les phases déjà en opération, les Serres Toundra continuent d’évaluer les mesures qui permettraient d’atténuer encore plus l’impact de la LAN générée par leurs activités. La production de légumes nécessitant moins de lumière que des concombres, par exemple, pourrait être une solution pour la phase 1, où il est impossible d’installer des écrans occultants.

« Des tests ont déjà été amorcés à cet effet. Pour la phase 2, un écran occultant sera installé à la fin de vie utile des écrans actuels. Rappelons qu’en ce moment, lorsque les écrans 1 et 2 sont fermés sur toutes les phases du complexe, les serres contribuent à 9 % de la radiance totale observée à 47 kilomètres de distance (Pointe-Taillon) et à 26 % de la radiance à 8,1 km (planétarium de Saint-Félicien), selon l’étude de M. Aubé. »

Création d’un comité de liaison avec la communauté

Les Serres Toundra annoncent par ailleurs la création prochaine d’un comité de liaison avec la communauté qui réunira des membres de la direction de l’entreprise, des élus locaux, des représentants de la société civile, ainsi que des citoyennes et citoyens.

« Ce comité deviendra un lieu d’échanges et de partage d’information sur les enjeux de LAN, mais aussi sur tout autre aspect entourant le développement des Serres Toundra. La composition exacte de ce comité et tous les détails entourant son fonctionnement seront dévoilés dans les prochaines semaines.

« Nous avons tiré des leçons des événements de la dernière année. Nous croyons qu’un tel comité nous permettra d’être plus proactifs face aux enjeux de LAN. Nous avons tout intérêt à asseoir tous les gens concernés autour d’une même table, à nous parler et à travailler ensemble à la recherche de solutions gagnantes pour tout le monde », mentionne la vice-présidente exécutive des Serres Toundra, Caroline Fradet.

Dans la même veine, les Serres Toundra planchent également sur la mise en place de nouveaux canaux de communication pour mieux informer et entendre la population locale au sujet des enjeux de LAN.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES