Économie

Temps de lecture : 1 min 26 s

Projet de modernisation en trois phases

Le Camping Plage Robertson investit 2,7 M$

Denis Hudon
Le 07 février 2024 — Modifié à 15 h 14 min le 07 février 2024
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Le Camping Plage Robertson investit 2,7 M$

Le Camping Plage Robertson investit 2,7 M$ pour la modernisation de ses installations à Mashteuiatsh. Le projet baptisé Shekutamit Expérience se déploie en trois phases et la première qui consistait en l’installation de 180 panneaux solaires vient d’être complétée.

À lui seul, le champ de panneaux solaires aura nécessité un investissement de l’ordre de 500 000 $. Chaque panneau a une capacité de 540 watts, pour une production estimée de 135 000 kWh par année.

Ces panneaux serviront à l’alimentation en énergie de 26 mini chalets (phase 3) de type prêt-à-camper et d’un restaurant qui seront construits au cours de l’automne prochain en prévision d’une accessibilité dès 2025.

« C’est le champ de panneaux solaires le plus important au Saguenay-Lac-Saint-Jean », indique Pierre-Yves Côté, directeur du projet.

La propriétaire Josée Robertson pense ainsi pouvoir réduire la facture d’électricité du camping d’environ 150 000 $, sur une période de dix ans.

La phase 2 a trait à l’installation d’un système de collecte et de traitement des eaux usées.

Ce projet de modernisation reçoit le soutien financier de plusieurs partenaires, dont Services Autochtones Canada, Développement économique Canada (DEC) et la MRC Domaine-du-Roy qui verse 50 000 $ dans le cadre de l’entente de vitalisation.

Quatre modèles de chalets

Pierre-Yves Côté rappelle que les objectifs du projet sont non seulement de produire de l’électricité pour le camping, mais aussi de réduire les coûts des factures d’électricité et les émissions de gaz à effet de serre (GES).

« C’est important que le Camping Plage Robertson diminue son empreinte environnementale. On veut aussi être moins dépendant d’Hydro-Québec », poursuit-il.

Avec ce projet, le Camping Plage Robertson deviendra un site touristique quatre saisons.

Quatre modèles de chalets seront offerts à la clientèle : huit chalets avec grandes fenêtres avec vue sur le lac Saint-Jean, dix unités de chalets de plus grande superficie pour accueillir des familles, six autres unités familiales plus abordables en zone semi-boisée ainsi que deux chalets adaptés pour les personnes à mobilité réduite. On y retrouvera des bicyclettes adaptées ainsi qu’un tapis pour se rendre à la plage et au lac.

Les travaux de modernisation n’affecteront en rien la prochaine saison estivale du camping, précise Pierre-Yves Côté.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES