Vendredi, 14 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 24 s

Chambord désire retirer les matières organiques qui s’accumulent

Jean Tremblay
Le 30 avril 2022 — Modifié à 07 h 24 min le 30 avril 2022
Par Jean Tremblay - Journaliste

Le maire de Chambord, Luc Chiasson, espère régler une fois pour toutes les désagréments que vivent les baigneurs et les marcheurs dans le secteur des berges de la baie Doré.  À certains endroits, il n’est pas rare que des baigneurs s’enfoncent jusqu’aux genoux dans cette matière boueuse causée par l’accumulation de particules de bois. 

« On désire retirer cette matière organique chaque printemps. Nous attendons la permission du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques pour procéder », mentionne le premier magistrat.

Le problème est observable principalement à la plage municipale, celle de Chalets et SPA Chambord, du camping de Chambord et des riverains.

Néfaste pour les touristes

Une situation qui n’aide pas à la rétention des touristes qui sont déçus par cette expérience de baignade.

La municipalité pouvait auparavant enlever ces matières organiques. Toutefois, depuis un certain temps, il faut obtenir les autorisations de Québec pour procéder au nettoyage des secteurs aux prises avec ce problème récurrent.

Le ramassage de ces résidus organiques représente un travail relativement imposant, car il nécessite de nombreux transports de camion.

Par le passé, du dragage a été fait en 2011, 2013 et 2019. Selon l’année, entre 125 et 250 voyages de camions ont été nécessaires pour se débarrasser de ces matières organiques.

Véloroute des Bleuets

Par ailleurs, si tout se déroule comme prévu, le maire de Chambord pense que les travaux visant à déplacer une partie de la Véloroute des Bleuets pourraient débuter à l’automne 2022.

« Ça concerne la portion située entre le Belvédère et la rue de La Gare. La municipalité négocie avec les propriétaires pour la signature d’entente visant à acquérir des terrains. On modifiera le tracé pour éviter aux cyclistes de traverser la route régionale », précise le maire.

Le remplacement du directeur général, Grant Baergen, qui prend sa retraite d’ici la fin de 2022, fait également partie de l’agenda des élus.

« Nous avons mandaté une firme qui va nous aider dans le recrutement. Il s’agit d’un gros dossier qui va occuper notre comité des ressources humaines. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES