Vendredi, 19 avril 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 35 s

Retour à la normale pour Accès Transport et davantage de services

Serge Tremblay
Le 31 mars 2023 — Modifié à 11 h 34 min le 31 mars 2023
Par Serge Tremblay - Rédacteur en chef

Après avoir réalisé 49 000 transports en 2019, Accès transport a connu pendant la pandémie une forte diminution de son offre de services. En 2022, ce sont 38 710 transports qui ont été enregistrés. On prévoit toutefois un retour à la normale en 2023, surtout avec les nouveaux services proposés.

À partir d’avril, les quatre services de Taxibus vont être bonifiés. Une plage horaire élargie et davantage de bornes d’embarquement permettront à plus de gens de l’utiliser.

« Nous ajouterons également un nouveau service pour le transport collectif dans les municipalités rurales. Deux jours semaine, un minibus avec un trajet fixe circulera dans le secteur La Doré et Lac-Bouchette avec comme destination Roberval », explique Jonathan Thibault, directeur général d’Accès Transport.

Période postpandémique

« En 2019, avant la pandémie, Accès Transport vivait une période de croissance soutenue principalement en transport collectif. Même si nous faisions partie des services essentiels, la pandémie a fait en sorte que les gens sont demeurés chez eux », ajoute le DG.

On dénote que les habitudes des usagers au cours des dernières années ont changé la donne pour l’organisme.

« Autant pour le transport adapté que collectif, les gens ont modifié leurs habitudes. Ils n’ont plus les mêmes besoins qu’auparavant. Avec le télétravail, il y a moins de déplacements. Par contre, pour les rendez-vous, c’est l’inverse. Beaucoup de spécialistes se sont déplacés, ce qui nous amène à prévoir plus de transports à Alma et Chicoutimi. »

Nouveaux défis

La clientèle vieillissante oblige également Accès Transport à revoir son modèle d’intervention.

« Ces gens se déplacent moins. Avant la pandémie, ils étaient membres de notre organisation et maintenant ils ne le sont plus. Ils restent davantage dans leur milieu de vie et ne vont plus, par exemple, au centre d’achat ou au restaurant pour prendre leur café. »

Autre problème, celui de la pénurie de main-d’œuvre. Les véhicules qu’utilisent Accès Transport appartiennent à des entreprises du secteur. Le manque de conducteur dans ce secteur d’activités pose problème.

« Au cours des deux dernières années, les transporteurs ont connu un renouvellement de leur personnel. Présentement, ça se passe bien. On survit, mais il est plus difficile de combler les postes vacants. Évidemment, cette situation impacte directement sur nos opérations.  Nos fournisseurs nous donnent un très bon service. Toutefois cette situation nous freine dans nos projets de développement », conclut-il.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES