Jeudi, 25 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 39 s

Nouvelle boulangerie artisanale à Normandin

Le Pétrin du Québec a du pain sur la planche

Denis Hudon
Le 28 février 2024 — Modifié à 08 h 25 min le 28 février 2024
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Une nouvelle boulangerie artisanale vient de faire son apparition et offre une variété de cinq pains fabriqués avec de la farine produite localement et régionalement. Le Pétrin du Québec de Céréales Normandin a des ententes avec les Marchés IGA de Normandin et de Saint-Félicien.

Ses pains sont aussi disponibles à partir de la vente en ligne où la clientèle peut aller chercher les produits tout frais le lendemain de sa commande.

Pour Jacquelin Drapeau, agriculteur et un des actionnaires de Céréales Normandin, l’idée de départ est d’offrir des produits de transformation à partir de productions locales de blé, d’orge, de gourgane, etc. Le pain Pétrin du Québec est fabriqué à partir des installations de Céréales Normandin.

« On travaille sur un gros projet de moulin à farine dont on dévoilera les détails dans quelques semaines. Pourquoi transformer ailleurs quand on pourrait le faire chez nous. C’est ce qu’on vise afin de développer notre économie avec nos producteurs locaux. On se prend en main et on donne une valeur ajoutée à nos produits de la région ».

Jacquelin Drapeau est agréablement surpris par la réponse quasi immédiate de la clientèle à l’endroit des pains du Pétrin du Québec.

« C’est parti en peur. On s’est dit tout nouveau tout beau, mais les commandes sont en hausse. On y va graduellement. On fabrique notre pain avec cinq ingrédients naturels, il n’y a aucun ajout ni agent de conservation. C’est un produit qui se mange frais », insiste Jacquelin Drapeau.

Transformation locale

La production va demeurer locale pour le Haut-du-Lac-Saint-Jean et c’est ce que souhaite l’entreprise.

« L’idée numéro un, c’est d’alimenter les boulangeries régionales avec des farines provenant de nos producteurs ».

Le Pétrin du Québec a permis de créer deux emplois. La production est démarrée depuis six semaines à raison de 80 pains par jour. Avec l’ajout récent du IGA de Saint-Félicien, cette production va facilement doubler, croit Jacquelin Drapeau.

« L’approvisionnement en farine se fait régionalement. La transformation locale, c’est notre principale force et on mise sur la qualité de nos produits. Le blé qu’on utilise provient de nos producteurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean et l’épeautre pour notre pain vient de Normandin ».

Si une demande se faisait sentir du côté de Dolbeau-Mistassini, par exemple, Jacquelin Drapeau est très ouvert à y répondre.

Le Pétrin du Québec compte cinq variétés de pains : la baguettine, la miche au levain, le pain complet, le pain à l’épeautre et le pain noix et pécan-canneberge.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES