Samedi, 20 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 21 s

Autoroute du quad : ca pourrait rouler en 2024

Serge Tremblay
Le 07 mars 2023 — Modifié à 11 h 03 min le 07 mars 2023
Par Serge Tremblay - Rédacteur en chef

Le projet d’autoroute du quad reliant la région à la Mauricie n’est pas mort. La MRC du Domaine-du-Roy du Roy a presque le feu vert maintenant que le financement est attaché.

D’ailleurs, elle a soumis une demande d’aide financière de l’ordre de 63 690 $ dans le cadre du Programme de mise en valeur intégrée (PMVI) d’Hydro-Québec pour la ligne Chamouchouane-Saint-Félicien afin de boucler le financement.

« Nous avons réussi à obtenir le décret d’Hydro-Québec pour que les infrastructures qui ont été faites pour la construction de la ligne électrique vers Montréal soient conservées. Il reste de petites choses à régler et on pourra aller de l’avant avec ce projet porteur pour la région. On devra s’assurer que les coûts d’aménagement n’ont pas trop augmenté », a mentionné le préfet, Yanick Baillargeon.

En effet, les élus doivent obtenir des autorisations du ministère des Ressources naturelles et Forêts pour utiliser les emprises de la ligne de transmission et obtenir les droits de passages sur des chemins forestiers.

Selon les estimations, le projet nécessiterait des investissements de plus de 550 000 $ et les travaux pourraient débuter cette année. Le ministère des Transports a accordé une subvention de 360 000 $. Par contre, la facture pourrait augmenter en raison de l’inflation.

Le sentier de 198 km se réalisera en collaboration avec le Club VTT les Amis du Lac.

Avec la popularité grandissante pour le VTT, le préfet croit que le projet permettra d’accroître les retombées économiques de ce loisir dans la région. En rendant les deux régions accessibles, les amateurs de l’ensemble du Québec pourront circuler notamment sur les sentiers du parc des Grandes-Rivières, si la passerelle sur l’Ashuapmushuan se concrétise.

« Il y a un grand potentiel. Nous avons pris du retard, car les négociations ont été plus longues que prévues, mais là, on peut aller de l’avant et ça va être un plus pour notre industrie touristique. »

Les travaux d’aménagement devraient s’amorcer cette année pour que les quads puissent rouler sur le sentier en 2024.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES