Économie

Temps de lecture : 1 min 42 s

Une signature innovation à la mesure de ses ambitions

MRC du Domaine-du-Roy

Le 31 mars 2024 — Modifié à 08 h 00 min le 31 mars 2024
Par Denis Hudon

MRC du Domaine-du-Roy

Avec la mise en oeuvre d’un plan stratégique environnemental résolument tourné vers l’avenir, le préfet Yanick Baillargeon mise sur le concept Signature Innovation pour donner à la MRC du Domaine-du-Roy des moyens additionnels afin de réaliser des projets à la hauteur de ses ambitions. La bioéconomie fait partie de cette vision du développement et à laquelle adhèrent déjà bon nombre d’entreprises sur son territoire.

« Nous sommes parmi les premières MRC au Québec à s’être engagées dans la voie du développement carboresponsable. L’Écoparc et la cogénération à Saint-Félicien en sont de beaux exemples, mais pas seulement, puisqu’il existe d’autres initiatives du genre un peu partout sur notre territoire. D’autres réalisations en développement bioéconomie sont à venir », se réjouit le préfet.

La signature Innovation du Domaine-du-Roy se démarque par le développement de la bioéconomie dans trois secteurs forts de son économie avec la forêt, l’agriculture et le tourisme.

« Les nouvelles générations sont sensibles aux changements climatiques. Ce sont de petits succès qui en bout de ligne sont porteurs pour l’avenir. Il faut créer des réflexes chez les citoyens pour développer durablement en étant plus responsables. Je suis convaincu que cela aura pour effet d’attirer davantage des familles qui viendront s’établir chez nous », poursuit le préfet.

Des exemples concrets

Dans la MRC du Domaine-du-Roy, les exemples de réussites en bioéconomie sont palpables, grâce à des initiatives porteuses telles la filière de la fourrure sauvage, la production de granules industrielles à partir de résidus du sciage ou encore dans le domaine agricole avec la Ferme Olofée (plus gros producteur de gruau au Québec), Bouchard artisan bio (fromage et yogourts biologiques), La Chouape (circuit court), la Ferme Taillon (chanvre), Les Jardins Saint-Félicien (légumes bio), BioChar Boréalis (biocharbon et bio-huiles), pour ne nommer que ceux-là.

Les élus de la MRC sont conscients des défis majeurs que doit relever l’industrie forestière (changements climatiques, feux de forêt, régime forestier, protection du caribou, etc.) et sont d’avis que la valorisation de l’ensemble des ressources du milieu de la forêt est la voie de l’avenir.

« En développant la bioéconomie, on s’assure un meilleur avenir économique. Le virage environnemental est bel et bien amorcé dans la MRC du Domaine-du-Roy et cela va se poursuivre dans le futur », conclut le préfet Yanick Baillargeon.

Le Cahier EntrePreneurs est une initiative de Trium Médias, en collaboration avec le journal Les Affaires. Dans les éditions trimestrielles se trouvent des articles touchant directement les enjeux et défis du monde des affaires.

Pour consulter l’édition

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES