Sports

Temps de lecture : 1 min 39 s

Le curling en bonne santé à Roberval et Saint-Félicien 

Janick Émond
Le 14 février 2024 — Modifié à 11 h 34 min le 14 février 2024
Par Janick Émond - Journaliste

Le curling en bonne santé à Roberval et Saint-Félicien 

Le curling se porte assez bien cette année à Roberval et Saint-Félicien. La clientèle dans les deux clubs se maintient par rapport à l’an dernier, en plus de se rajeunir tranquillement.   

À Saint-Félicien, le début de saison a été plus compliqué cette année. Les joueurs étaient moins nombreux à s’être inscrits, notamment chez la clientèle plus âgée.  

Mais avec des efforts de publicité, le club a réussi à gagner près d’une quinzaine de joueurs depuis.  

En date de la fin janvier, Saint-Félicien compte ainsi sur tout près de 80 membres actifs.  

« Nous faisons des portes ouvertes, on approche les écoles aussi, on fait de la pub en ville. On veut rendre le curling accessible à tous. Parce que pour jouer au curling, il faut jouer dans une ligue, et ça peut repousser certaines personnes. Nous, on veut faire découvrir ce sport aux gens, et ainsi gagner quelques membres de plus dans les prochaines saisons », commente le président du club, Christian Savard.  

Un tournoi « membres/non-membres » aura d’ailleurs lieu prochainement. Le principe consiste à ce que les membres du club s’inscrivent au tournoi en compagnie de joueurs non-membres afin de faire découvrir le curling.  

Pour ce tournoi, 18 équipes sont déjà inscrites, ce qui est très bon selon Christian Savard.  

« Ce qu’il manque vraiment au club, ce sont des joueurs juniors. Donc on fait vraiment de gros efforts pour en recruter. » 

Roberval 

À Roberval, le club compte sur 125 membres actifs. Le président, Jean-Guy Tardif, se montre heureux de la participation de ses membres et de leur implication dans l’organisation.  

Si le membership est relativement stable par rapport à l’an dernier, quoiqu’une toute légère augmentation soit remarquée, c’est l’arrivée de plusieurs femmes et d’hommes entre 30 et 45 ans qui surprend le club.  

« C’est vraiment une bonne nouvelle, on voit que notre clientèle se diversifie. Tranquillement, on voit une transition, on voit de plus en plus de joueurs plus jeunes nous rejoindre. Sans dire que la relève du club est assurée, on est en mesure de croire qu’un nouveau noyau s’installe », dit Jean-Guy Tardif.  

Pour eux aussi, les portes ouvertes et les tournois « membres/non-membres, ont permis d’attirer de nouveaux joueurs dans le club.  

« Nous sommes prêts à recevoir tous ceux qui sont intéressés à essayer le curling. Que ce soit dans les ligues de jour ou de soir, on est en mesure d’accommoder tout le monde ! » 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES