Jeudi, 18 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 49 s

Une saison qui commence sur les chapeaux de roue à l'Autodrome de Saint-Félicien 

Janick Émond
Le 03 juillet 2024 — Modifié à 13 h 46 min le 03 juillet 2024
Par Janick Émond - Journaliste

Lancée le 25 mai dernier avec un drag de rue, la saison 2024 de l’Autodrome de Saint-Félicien a démarré en force. Selon le propriétaire, Dave Bradette, il s’agit de l’un des meilleurs lancements depuis plusieurs années.  

« On a commencé la saison avec deux drags de rue et un Enfer dans les trois premières semaines, et les participants et les spectateurs étaient plus présents que jamais pour un lancement, en particulier pour l’Enfer. Nous présentons trois Enfers durant nos saisons. Normalement, on voit une progression dans le nombre de participants et de spectateurs d’un Enfer à l’autre. Mais déjà cette année à notre premier Enfer, on a eu l’équivalent d'autant de personnes que le deuxième Enfer dans une saison », raconte Dave Bradette.  

En ce qui concerne la programmation pour l’été 2024, l’Autodrome de Saint-Félicien présente à nouveau un calendrier d’évènements se rapprochant grandement de ceux des dernières années.  

« On a trouvé une recette gagnante avec notre programmation. Donc depuis quelques années, à quelques exceptions près, on revient avec un calendrier très similaire. »  

On retrouve ainsi pour cet été trois Enfers, un week-end 100 % moto, une grande démolition ainsi qu’une course Sportsman Québec.  

« Pour la grande démolition, en première partie, nous aurons cette année le retour d’une course de démolition de roulottes. On n’a pas ça tous les ans parce qu’on doit avoir assez de roulottes, mais là on en a acquis déjà quelques-unes, donc ça va être un évènement spectaculaire. » 

De plus, les populaires drags de rue sont de retour pour six soirs cet été. Ceux-ci ont tous lieu les vendredis.  

« Les drags, ça fonctionne très fort. Le concept est simple, mais les jeunes adorent ça. Et nous, on est content de tenir ça sur l’autodrome, ça permet aux jeunes de faire leurs courses dans un environnement contrôlé et sécuritaire au lieu de faire ça sur la route illégalement. »  

Également, le Club Vélo2Max de Saint-Félicien tiendra le 20 août une course régionale sur le circuit de l’Autodrome.  

Quelques locations privées pour des évènements auront également lieu durant la saison.  

Sensibilisation 

Le propriétaire de l’Autodrome souhaite également faire de la sensibilisation auprès des participants aux diverses activités en lien avec les conditions météorologiques.  

« Il faut rappeler que nous sommes dépendants de la température. Quand on reporte une course, c’est fou le nombre de messages de mécontentement qu’on reçoit. Mais nous, on repousse par question de sécurité, mais aussi pour une question d’assurance. Même s’il arrête de mouiller à 15h et que la course est à 18h, la piste n’est pas assez sèche pour être sécuritaire. Ces messages de mécontentement sont devenus un gros irritant depuis quelques années… »  

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES