Mercredi, 19 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 20 s

Le mur antibruit et le carrefour giratoire prioritaires pour le MTQ

Jean Tremblay
Le 14 février 2022 — Modifié à 08 h 26 min le 14 février 2022
Par Jean Tremblay - Journaliste

À la fin de 2021, le Ministère des Transports a signé une entente de collaboration avec la ville de Saint-Félicien pour aller de l’avant avec le projet du carrefour giratoire. De plus, le Ministère prévoit une rencontre en 2022 avec les citoyens concernés par l’aménagement d’un mur antibruit le long de la voie de contournement.

Le Ministère prend en charge l’exécution des activités préparatoires à la réalisation du carrefour giratoire.

« Ça comprend l’avant-projet préliminaire, l’avant-projet définitif, les plans et devis d’avant-projet, les études pédologiques et géotechniques, de caractérisations environnementales des sols et des milieux naturels », explique Nathalie Girard,

conseillère en communication au MTQ.

« La contribution de la ville, à cette étape, est de nature financière pour une somme estimée de 500 000 $ », ajoute-t-elle.

Assurer la fluidité

La prochaine étape de réalisation du carrefour giratoire vise à s’assurer de l’accès sécuritaire aux commerces, tout en préservant la sécurité et la fluidité de la route 169.

« Un comité de travaux a été formé avec la municipalité afin de débuter conjointement la conception. Ce travail de proximité avec Saint-Félicien est nettement avantageux pour livrer un projet porteur qui répond aux besoins du milieu », affirme-t-elle.

Mur antibruit

Les travaux de l’équipe responsable du dossier du mur antibruit aux abords de la voie de contournement près de la rue Lévesque vont bon train.

« On s’affaire à rassembler des compléments d’information à l’étude du climat sonore, qui date de 2018. Ces informations sont essentielles pour exposer un état de la situation complet lors d’une éventuelle rencontre. »

Lors de cette rencontre, qui aura lieu à une date indéterminée, on y présentera les résultats de la mise à jour de l’étude du climat sonore.

« Il sera également question de dévoiler les différentes mesures possibles de mitigation du climat sonore, notamment leurs impacts et les résultats attendus », confirme Nathalie Girard.

Par contre, elle indique qu’il est trop tôt pour s'avancer sur la solution qui sera retenue, les coûts et l'échéancier.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES