Mercredi, 19 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 27 s

70 nouvelles places subventionnées en garderie pour le comté

Denis Hudon
Le 17 février 2022 — Modifié à 07 h 17 min le 17 février 2022
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Quelque 70 nouvelles places subventionnées en services de garde éducatifs à l’enfance sont annoncées par le ministre de la Famille Mathieu Lacombe sur le territoire du comté Roberval, soit 62 dans la MRC Domaine-du-Roy et 8 dans la MRC Maria-Chapdelaine, d’ici à 2025.

Cet important écart entre les deux territoires s’explique du fait que le secteur de Roberval et même Saint-Prime vivent une situation de sous-couverture en termes de places en garderie. En comparaison, Saint-Félicien et La Doré sont deux secteurs qui bénéficient d’une bien meilleure couverture.

« Il y avait un rattrapage à faire, surtout quand on considère que depuis la pandémie, uniquement pour le secteur de Roberval et ses environs, pas moins de dix garderies ont dû fermer leurs portes », explique Stéphane Gagnon, attaché politique de la députée Nancy Guillemette.

Les projets de nouvelles places annoncés pour la MRC Domaine-du-Roy dans la foulée de l’annonce du Grand chantier pour les familles, comprennent 26 nouvelles places, dont 10 pour les poupons 0-18 mois au CPE Les amis de la culbute de Roberval (l’hôpital) et plus de cinq autres pour les poupons à ses installations.

Le CPE Les souriceaux de Saint-Prime accueillera 31 nouvelles places dont cinq pour les poupons.

Améliorer la couverture des services

« Je suis satisfaite de constater que nos efforts ont porté fruit. Le dossier des garderies me tenant à cœur, j’ai aussi travaillé en collaboration avec les acteurs du milieu à la réouverture d’une dizaine de services de garde en milieu familial, ce qui équivaux à plus de 60 places supplémentaires », indique Nancy Guillemette.

Le taux de couverture avant l’annonce de ces nouvelles places en garderie était de 88 % et cet écart entre l’offre et la demande sera d’autant réduit avec ces nouveaux ajouts.

Stéphane Gagnon rappelle que les enjeux liés aux places en garderie sont majeurs.

« Lorsqu’une famille veut s’établir sur un territoire, elle s’assure d’abord qu’il y a des places en garderie. Les MRC et les municipalités en sont très conscientes et elles travaillent elles aussi en ce sens. Je peux assurer que la députée Nancy Guillemette fait de cet enjeu des services de garde une priorité », conclut Stéphane Gagnon.

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES