Lundi, 22 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 8 s

Roberval exige qu’un chien soit soumis à un examen comportemental

Jean Tremblay
Le 06 septembre 2022 — Modifié à 06 h 39 min le 06 septembre 2022
Par Jean Tremblay - Journaliste

Une chienne blonde de race Husky, qui a fait l’objet d’un signalement pour avoir infligé des blessures à un autre chien, devra être examinée par un vétérinaire choisi par la Ville de Roberval afin de déterminer sa dangerosité.

Lorsqu’il y a des motifs raisonnables de croire qu’un chien présente un risque pour la santé ou la sécurité publique, la municipalité peut exiger que son propriétaire le soumette à des examens auprès d’un vétérinaire choisi par la Ville afin que son état soit évalué.

« À Roberval, il s’agit de la troisième fois que l’on met en application cette réglementation. Le conseil est d’avis que le chien en question peut constituer un danger pour la santé et la sécurité publique », a expliqué le maire, Serge Bergeron, lors du dernier conseil municipal qui s’est tenu le lundi 22 août dernier.

Ainsi, le conseil ordonne que le chien soit soumis à un examen de santé auprès de la clinique vétérinaire Féli/Chien à Saint-Félicien et à un examen comportemental devant être effectué par un spécialiste. Le tout, aux frais du propriétaire du chien.

Parc Héritage

Le dernier conseil municipal fut également l’occasion de désigner le nom du futur parc thématique qui sera situé près de la Maison des Ainés sur une partie des terrains du Claire-Fontaine.

On a fait appel à la Société d’histoire Domaine-du-Roy pour suggérer des noms en tenant compte des composantes physiques qui seront intégrées à ce parc.

Les élus ont décidé de nommer ce nouvel aménagement « Parc Héritage ». Un nom qui tiendra compte de ses composantes : la transmission de son legs patrimonial et une immersion dans un univers déterminé à travers l’agencement de son paysage.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES