Mercredi, 24 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 23 s

Hommage à Julie Beaulieu qui a soufflé 103 BOUGIES

Jean Tremblay
Le 30 octobre 2022 — Modifié à 07 h 42 min le 30 octobre 2022
Par Jean Tremblay - Journaliste

Julie Beaulieu, une résidente des Habitations du Carrefour à Saint-Félicien a célébré le 11 octobre dernier son 103e anniversaire de naissance.

C’est deux jours plus tard qu’on a célébré celle qui est née le 11 octobre 1919 à Chambord. Des résidents et plusieurs invités se sont déplacés pour souligner la grande vivacité de Julie Beaulieu, dont la députée, Nancy Guillemette et la maire, Luc Gibbons.

« Cette dame est un modèle de longévité. Vivre aussi longtemps lui a permis de traverser plusieurs époques de notre histoire. Son expérience de vie ainsi que sa génétique font partie d’un héritage inestimable à laisser à sa descendance ainsi qu’à ceux qui ont le privilège de la côtoyer », a mentionné Karine Blackburn des Habitations du Carrefour Saint-Félicien.

Enseignante de carrière

Elle a fait ses études pour devenir, par la suite, enseignante. Elle s’est mariée à Thomas Fortin. Ils ont eu quatre enfants, trois filles et un garçon qui ont donné la vie à 12 petits-enfants, 27 arrière-petits-enfants et deux arrière-arrière-petits-enfants. La famille a vécu à Saint-Méthode où ils y ont exploité une ferme familiale qui appartient toujours à ce jour aux descendants de la famille.

Julie Beaulieu a exercé sa profession d’enseignante durant 35 ans à Saint-Méthode pour terminer sa carrière à l’école Hébert de Saint-Félicien.

Pendant sa retraite elle a pratiqué la danse tout en s’adonnant à la peinture.

« Toutefois, ce qu’elle aimait tout particulièrement c’était de s’occuper de ses petits-enfants. Elle affectionnait également les voyages et ses conditions de santé exceptionnelles lui ont permis de le faire jusqu'à ses 96 ans. »

Le secret de sa longévité

On dit de madame Beaulieu qu’elle est une personne travaillante et fière de sa famille. On la reconnaît comme étant une personne très respectueuse, accueillante, réservée, mais toujours aimable et chaleureuse. Elle a également une santé de fer.

Et quand, on lui demande le secret de sa longévité, elle répond sans hésitation : « La prière. »

D’ailleurs, Julie Beaulieu ne pouvait espérer mieux que de pouvoir lire une lettre d’anniversaire signée du premier ministre, François Legault.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES