Actualités

Temps de lecture : 1 min 17 s

Réseau de vol d’électricité au Lac-Saint-Jean démasqué par Hydro-Québec

Jean Tremblay
Le 02 décembre 2022 — Modifié à 06 h 50 min le 02 décembre 2022
Par Jean Tremblay - Journaliste

Réseau de vol d’électricité au Lac-Saint-Jean démasqué par Hydro-Québec

Des accusations criminelles de vol d’électricité et de méfait ont été portées au palais de justice de Roberval contre Mathieu Goulet, Guillaume Goulet, Marie-Pascale Gobeil et quatre entités morales qui leur appartiennent.

Alertées en avril 2021 par leurs outils de détection d’utilisations anormales de l’électricité, les équipes de la Sécurité corporative d’Hydro-Québec ont été en mesure de démasquer en juillet de la même année un réseau de vol d’électricité.

Les infractions ont été commises dans une quinzaine de résidences à Roberval, Chambord, Saint-Bruno, Saint-Félicien, Hébertville, Saint-Prime et Mashteuiatsh », peut-on lire dans un communiqué de presse émis par la société d’État.

Les entités légales visées par les accusations concernent la Clinique dentaire Vivadent de Saint-Bruno, propriété du dentiste Guillaume Goulet et deux sociétés à numéro 9313-6455 Québec inc., qui appartient à Mathieu Goulet ainsi que la société de fabrication de béton 9222-7669 Québec inc., propriété de de Guillaume et Mathieu Goulet. Finalement des accusations ont également été portées contre la société morale de la Dre Marie-Pascale Gobeil de Roberval.

Vols et méfaits

Les équipes de la Sécurité corporative d’Hydro-Québec ont été alertées en avril 2021 par leurs « outils de détection des utilisations anormales de l’électricité », puis elles ont démasqué le réseau quelques mois plus tard.

« Les montants des vols s’élèvent à plus de 300 000 $. À ceci s’ajoutent des méfaits totalisant 20 000 $. »

Toujours selon Hydro-Québec le stratagème se serait déroulé de janvier 2009 à juillet 2021.

Équipes de détection

Chaque année, les équipes de sécurité responsables d’assurer l’intégrité et la protection des revenus d’Hydro-Québec traitent environ 400 dossiers liés au vol d’électricité.

« Il est important de rappeler que les installations trafiquées présentent un risque élevé d’électrocution et d’incendie », rappelle Hydro-Québec.

De 2019 à 2021, Hydro-Québec a récupéré plus 16,5 M$ en consommation auprès de sa clientèle grâce à ses méthodes de détection et d’intervention en matière de vols d’électricité partout dans la province.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES