Jeudi, 25 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 41 s

Taux de taxes inchangé mais hausse du compte de taxes

Jean Tremblay
Le 13 décembre 2022 — Modifié à 05 h 02 min le 13 décembre 2022
Par Jean Tremblay - Journaliste

Même si le taux de la taxe foncière demeure, pour 2023, à 1,01$ du 100$ d’évaluation pour les propriétaires de résidences de Roberval, ils verront leur compte de taxes majoré de 9,38%, en moyenne. Ce qui se traduira par une facture supplémentaire de 216 $.

« Le dépôt d’un nouveau rôle d’évaluation foncière en 2021 a créé de grandes distorsions dans l’évaluation des différentes catégories d’immeubles du territoire. La pandémie ayant provoqué une bulle immobilière historique, la valeur de la maison moyenne à Roberval est passée de 172 274 $ à 193 643 $ », a commenté lundi soir le maire de Roberval Serge Bergeron à l’occasion du dévoilement du budget 2023.

Même constat du côté des immeubles de six logements et plus, des commerces, des industries, des terres agricoles et forestières qui ont également connu une hausse de leur évaluation foncière.

Augmentation du budget

Le budget annuel pour 2023 passe de 20,5 M$ à 22 M$

Le maire de Roberval ne cache pas qu’il fut difficile, dans un contexte inflationniste, d’équilibrer, comme la loi l’exige, le budget de la municipalité.

« Pour les immeubles de six logements et plus, nous avons décidé de baisse le taux de taxes de 0,05¢. Il passe de 1,08 $ à 1,03 $. Pour le secteur industriel, il passe de 2,88 $ à 2,83 $. Finalement nous avons gelé le taux de taxe pour le non résidentiel, pour les terres agricoles et forestières et pour le résidentiel, taux qui demeurent respectivement à 2,93 $, à 1,01 $ et 1,01 $. »

Pour les propriétaires résidentiels, en tenant compte de l’augmentation de la valeur de leur propriété la facture augmentera, en moyenne, de 216 $.

« Même si le taux de la taxe foncière reste le même pour les résidences, la facture sera majorée de 13,8% », ajoute le maire.

Terrains contaminés

Le coût de terrains contaminés à Roberval a ajouté quelques surprises au budget 2022. À elle seule, la décontamination du terrain du Parc Gagnon a coûté 1,7 M$ et celui de la Place de la mairie, légèrement contaminé, s’est traduit par une facture de 200 000 $.

« Nous avons travaillé dans un contexte où l’on a vécu plusieurs imprévus d’importance. On a été victime d’anciens vestiges provenant de compagnies qui ont déjà été propriétaires de ces terrains. »

« Malheureusement on moment où l’on a décontaminé ces terrains il n’existait aucun programme d’aide gouvernementale. Il a fallu piger dans le bas de laine de la municipalité. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES