Vendredi, 14 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 36 s

Si Dame Nature collabore – Le Zoo sauvage et Val-Jalbert s’attendent à une « grosse » saison touristique

Jean Tremblay
Le 06 juin 2023 — Modifié à 11 h 01 min le 06 juin 2023
Par Jean Tremblay - Journaliste

Tout laisse présager que le retour à la normale pour l’achalandage touristique prévu pour 2024 sera devancé d’une année. D’autant plus que l’on remarque depuis quelques semaines le retour en grand nombre d’Européens sur les deux sites.

« C’est normal que de voir des Européens à ce temps de l’année. Par contre, on remarque que l’achalandage de cette clientèle est similaire à 2019. Il s’agit, certes, d’un bon signal », explique Lauraine Gagnon, directrice générale du Zoo sauvage.

« Nous, on est prêt pour vivre une très bonne saison. Il y a sûrement des gens au Québec qui vont prendre des vacances cet été. Malgré le contexte économique (coût de l’essence) les gens devraient voyager au Québec. Nous, de notre côté, on est positif sur la saison touristique 2023. On se croise les doigts et on espère le meilleur », ajoute-t-elle.

Même chose à Val-Jalbert

Le directeur général de Val-Jalbert va dans le même sens que la DG du Zoo.

« Je me promène sur le terrain chaque jour et je vous confirme que les touristes internationaux sont de retour. Il s’agit d’un signe très encourageant », mentionne Patrick Savard.

« Dans la Capitale nationale, on pense retrouver l’achalandage touristique de 2019. Si ça se passe ainsi à Québec, ça devrait être la même chose au Saguenay-Lac-Saint-Jean. On pense donc avoir autant, sinon plus, de visiteurs que l’an dernier. »

L’importance des ressources humaines

À Val-Jalbert, on mise beaucoup sur les ressources humaines pour la prochaine saison touristique.

« On a mis en place une maison pour héberger nos employés qui proviennent d’un peu partout. Nous leur offrons le gîte et les repas pour ceux qui préfèrent résider sur place », ajoute le DG.

La formation et l’intégration des employés ont été bonifiées.

« Par exemple, la semaine dernière, nous avons tenu une journée complète pour l’intégration des employés. On s’est promené avec eux partout sur le site tout en leur proposant des ateliers de formation. »

« De plus, chaque employé de chacune des équipes de travail s’est présenté aux autres. Il n’y a pas que l’accueil. Nous avons une équipe à l’animation, à l’entretien des chambres, à l’atelier et réparation, la restauration, le magasin général, le camping, l’animation, le téléphérique. Ce sont autour de 115 employés au total qui voient au bon fonctionnement de tous ses services », conclut le Patrick Savard.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES