Lundi, 22 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 8 s

Problématique de relève – On manque de pompiers au Service de sécurité incendie Saint-Félicien/Saint-Prime/La Doré

Jean Tremblay
Le 09 juin 2023 — Modifié à 06 h 09 min le 09 juin 2023
Par Jean Tremblay - Journaliste

Le Service de sécurité incendie (SSI) de Saint-Félicien/Saint-Prime/La Doré n’a reçu aucun curriculum vitae pour combler les postes disponibles pour les casernes de Saint-Prime et Saint-Méthode.

La campagne de recrutement de pompiers à temps partiel amorcée il y a un certain temps n’a donné aucun résultat pour ces secteurs.

Olivier De Launière, le directeur du Service de sécurité incendie, sonne l’alarme.

« Il faut préparer la relève, sinon il sera difficile de continuer à offrir les mêmes services à la population. Il en manque deux pour Saint-Prime et également deux pour Saint-Méthode. À Saint-Méthode, la situation est davantage critique et ça presse. Sinon, nous aurons des décisions à prendre », avise-t-il.

Il cite en exemple le feu qui a complètement détruit une résidence dans le chemin du Héron-Bleu (secteur du Bôme de Saint-Méthode) la semaine dernière.

« Nous avons été chanceux. Quatre pompiers du secteur de Saint-Méthode étaient disponibles. Dans ce cas-ci, même s’ils sont intervenus rapidement, ils ont fait face à un embrasement général. »

Plus facile à Saint-Félicien et La Doré

Par contre, pour les casernes de Saint-Félicien et La Doré, les postes disponibles ont été pourvus.

« Nous avions six postes à pourvoir pour la caserne de Saint-Félicien et deux à La Doré. À ces deux endroits, ça s’est bien passé. Nous avons reçu plusieurs CV, ce qui nous a permis de procéder à l’embauche des pompiers requis pour ces secteurs », ajoute le directeur.

Le SSI de Saint-Félicien/Saint-Prime/La Doré compte 58 pompiers à son service. La campagne de recrutement en cours vise à ajouter 12 pompiers supplémentaires.

« La formation va débuter en septembre. Les gens qui sont intéressés par ce défi n’ont qu’à communiquer avec moi. »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES