Jeudi, 18 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 45 s

Actes de vandalisme à Roberval

Le maire fait appel à la population

Jean Tremblay
Le 04 juillet 2024 — Modifié à 10 h 56 min le 04 juillet 2024
Par Jean Tremblay - Journaliste

Le maire de Roberval Serge Bergeron demande à la population d’être vigilante et de dénoncer tout geste de vandalisme qui pourrait, selon lui, avoir été causé, du moins au bloc sanitaire de la Pointe-Scott, par des gens qui vivent avec des problèmes de santé mentale.

Trois événements malheureux se sont produits au cours des derniers jours à la Pointe-Scott et au Quai des Anglais. Une situation qui a fait déborder le vase.

« Une haie de cèdres a été volontairement incendiée, des toilettes ont été intentionnellement bouchées, des bris ont été infligés au bloc sanitaire de la Pointe-Scott et des défections humaines y ont été répandues », peut-on lire sur la page Facebook de la Ville de Roberval.

« Chaque année, la Ville investit temps et argent afin de créer de beaux espaces pour sa population et ses visiteurs. Malheureusement, depuis quelques semaines, nos efforts sont démantelés par des actes de vandalisme, voire de malpropreté. »

Un maire pas content

Les toilettes sont désormais barrées. La clef est toutefois disponible au Club de pétanques de Roberval.

« Après avoir constaté que des gens étendaient leurs défections dans la toilette, on l’a barré. Toutefois, le même geste a été posé, par la suite, sur la galerie extérieure du bâtiment », explique le maire.

Il insiste toutefois pour expliquer qu’il s’agit d’un geste isolé.

« Souvent, ces personnes souffrent d’une maladie mentale. On ne sait pas c’est qui. Nous pensons qu’il s’agit d’une personne qui traîne dans ce secteur. Elle s’enfermait dans les toilettes et s’amusait à barbouiller l’endroit avec ses excréments. C’est ce qu’on appelle de la copromanie », ajoute-t-il.

L’incendie d’une haie de cèdres au Quai des Anglais s’ajoute à la liste des méfaits des derniers jours.

« Il semblerait que ce soit le geste d’un groupe de jeunes. Ils se sont amusés à allumer la base très sèche des cèdres. La haie a brûlé au complet. »

Surveillance accrue

Le maire trouve malheureuse la réaction de certaines personnes sur la page Facebook de la municipalité.

« Certains disent qu’on n’est pas en sécurité. D’autres ajoutent que leur maison ne vaut plus rien. Il faut rappeler que ce sont des gestes isolés. Heureusement, on ne vit pas tous les jours ce genre de situation. C’est malheureux, d’autant plus que la saison touristique a débuté. »

Deux agents de sécurité ont été embauchés, dont un qui travaille de nuit. La Sûreté du Québec sera davantage présente et des cadets policiers sont maintenant en fonction.

« Soyez vigilants et si vous êtes témoins d’actes de vandalisme, on vous demande d’aviser immédiatement la SQ », conclut le maire.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES